A la uneActualitésNîmesPolitiqueVidéo

NÎMES Le premier ministre Jean Castex fait campagne aux halles

Jean Castex avec des jeunes aux Halles de Nîmes (Photo Corentin Corger)
Le Premier ministre a multiplié les selfies dans les halles de Nîmes (Photo Corentin Corger)

Le Premier ministre Jean Castex a déambulé deux heures en fin de matinée dans les halles de Nîmes afin de convaincre les électeurs nîmois de voter pour Emmanuel Macron à trois jours du second tour de l’élection présidentielle. 

Ce n’était pas avec la casquette de Premier ministre mais bien celle de premier soutien d’Emmanuel Macron que Jean Castex s’est rendu ce matin dans les halles de Nîmes. C’est la députée gardoise Françoise Dumas, très proche du chef du Gouvernement, qui lui a demandé de faire un crochet par la cité des Antonin puis Alès avant de prendre la direction de l’Aude. Elle était accompagnée de Patrick Vignal, député de l’Hérault, qui s’est mué en guide et a fait le spectacle pour promouvoir la présence du Premier ministre.

Ce dernier est arrivé à 11h et a rencontré des citoyens ainsi que de nombreux étaliers pendant deux heures. Le locataire de Matignon n’avait pas franchi le hall qu’il était déjà interpellé par une électrice au sujet de l’insécurité et de l’immigration. Comme chaque voix compte à trois jours du second tour face à Marine Le Pen, Jean Castex a pris le temps d’échanger et de faire entendre les idées de La République en marche. C’était le but de cette venue à Nîmes.

Rien ne vaut un petit geste de tendresse pour convaincre les électeurs (Photo Corentin Corger)

Le commerçant local Corentin Carpentier a également sollicité l’homme politique sur la problématique des déplacements de supporters de foot et sur les traditions taurines. À travers toutes ces rencontres, le soutien du candidat Macron a pu aborder différents sujets portés par le Président sortant comme l’emploi avec le fromager Vincent Vergne, également président des étaliers des halles de Nîmes ou encore la réforme des retraites, qui est loin de faire l’unanimité, avec une passante. Il en a également profité pour goûter quelques spécialités locales et notamment la fameuse chantilly des halles.

La cour d’appel de Nîmes maintenue ?

À cette occasion, plusieurs représentants de la majorité étaient présents comme les députés Anthony Cellier et Philippe Berta ainsi que les deux référents La République en marche du Gard, Jérôme Talon et Valérie Rouverand. D’autres personnalités locales ont été aperçues comme Magali Saumade, la présidente de la chambre d’agriculture, assise à côté du Premier ministre durant le déjeuner ou encore Éric Giraudier, le président de la chambre de commerce et d’industrie. C’était aussi le moment de démarrer le match des Législatives notamment sur la deuxième circonscription avec les présences de deux candidats potentiels pour représenter LREM.

Jean Castex en plein échange avec un étalier (Photo Corentin Corger)

Nicolas Balmelle venu avec son patron Vincent Bastide, président de Bastide Médical et l’ancien raseteur Hadrien Poujol qui ont papoté ensemble. Pas de traces en revanche d’Yvan Lachaud qui pourrait aussi se présenter sur cette circonscription disputée sous l’étiquette Horizons. Une déambulation où Françoise Dumas a souhaité également que différents représentants d’associations locales puissent échanger quelques minutes avec Jean Castex comme Raouf Azzouz, directeur de l’association les Mille Couleurs, et Ahmed El Hanbali, président d’Humanîmes, qui agissent dans les quartiers populaires.

Enfin, l’avocate Khadija Aoudia, futur bâtonnier du barreau de Nîmes, s’est entretenue avec le chef du Gouvernement au sujet de la cour d’appel de Nîmes qui pourrait disparaître. « Nous avons échangé sur le sort qui sera réservé à la cour d’appel. Le Premier ministre m’a assuré de son maintien ! », s’est réjouit la Nîmoise sur Twitter. Reste à voir si la promesse sera tenue. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité