A la uneAlès-CévennesSports Gard

VÉZÉNOBRES 15 petits footballeurs ukrainiens accueillis pour « oublier un peu la guerre »

Christel Cabanis, Maxim Tovt, Denis Maurin, Sébastien Ombras (maire de Vézénobres) et Thierry Beau (président de l'Entente football Cruviers-Vézénobres). Photo Corentin Migoule
Christel Cabanis, Maxim Tovt, Denis Maurin, Sébastien Ombras (maire de Vézénobres) et Thierry Beau (président de l’Entente football Cruviers-Vézénobres). Photo Corentin Migoule

À l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi soir au stade Charles-Pagès de Vézénobres, Denis Maurin, éducateur sportif, et Maxim Tovt, jeune alésien d’origine ukrainienne, ont présenté leur action solidaire qui vise à accueillir 15 adolescents de Vynogradiv (Ukraine) pour une semaine chargée d’animations dans le département. Objectif : leur offrir une parenthèse enchantée pour « oublier un peu la guerre »

La guerre qui ravage son pays natal depuis deux mois n’a pas laissé insensible Maxim Tovt, jeune alésien de 22 ans. Natif de Vynogradiv, petite ville de 25 000 habitants située au sud-ouest de l’Ukraine, à 15 kilomètres de la frontière hongroise et à 30 kilomètres de la frontière roumaine, le Gardois d’adoption a gardé contact avec une famille ukrainienne. Désireux d’apporter sa contribution à l’élan solidaire qui s’exprime depuis le début du conflit russo-ukrainien, Maxim a pris attache auprès de Denis Maurin, son entraîneur de football lorsqu’il évoluait à l’AS Saint-Christol-lez-Alès.

« Maxim m’a sollicité pour lancer une action à destination des jeunes ukrainiens. J’ai accepté sans hésiter. J’ai repéré un tournoi de foot U15 organisé par l’Entente football Cruviers-Vézénobres. Dans ma tête ça a fait tilt. J’ai contacté Christel Cabanis, la secrétaire du club, et rapidement on s’est mis d’accord », raconte l’éducateur sportif, qui a déjà mené une action de solidarité au mitan de la décennie précédente à destination des enfants de Madagascar.

Cette nouvelle opération consiste à accueillir dans le Gard, du 23 au 30 mai prochain, 15 adolescents (âgés de 14 ans) scolarisés dans une école de Vynogradiv dans laquelle ils ont choisi l’option football. Un programme sur-mesure leur a été concocté. Réceptionnés à Nîmes après un périple de près de 24 heures en minibus, les petits footballeurs et leur entraîneur, accompagnés de deux mamans et de deux chauffeurs, passeront une première nuit dans une auberge de jeunesse de la cité des Antonin.

Visites culturelles, escale à la Feria et rencontres sportives

Le lendemain, mardi, la délégation visitera la Bambouseraie en Cévennes de Générargues, avant une balade à bord du train à vapeur des Cévennes. Le mercredi, c’est la Petite-Camargue qui ouvrira ses bras aux enfants de l’est, le temps d’une visite de la réserve naturelle du Scamandre à Vauvert, suivie d’un pique-nique sur la plage du Grau-du-Roi. Puisqu’ils aiment le ballon rond au point d’avoir récemment remporté un championnat régional inter-écoles, les joueurs de Vynogradiv défieront une équipe U14 de l’OAC à l’occasion d’un match amical en début de soirée.

Une rencontre qui lancera le début d’un séjour très sportif dans la mesure où la journée du jeudi sera consacrée à une session « accrobranche » chez Aqua Forest à Bagard, les gérants ayant accepté gracieusement de recevoir la délégation. En ce jeudi de l’Ascension, une escale par la Feria d’Alès paraissait inévitable. Ainsi, la petite équipe devrait déguster une paella avant d’assister à la fameuse pégoulade d’ouverture, histoire de s’imprégner des traditions locales.

La nuit du vendredi sera propice à un sommeil lourd et profond pour les jeunes footballeurs qui s’entraîneront en matinée sous les ordres de Denis Maurin, avant de visiter la cité médiévale de Vézénobres, puis de participer au tournoi de foot semi-nocturne organisé par le club local (du 26 au 29 mai). Le lendemain, samedi, dans le cadre d’un partenariat avec le Conseil départemental et la ville de Nîmes, les Ukrainiens s’émerveilleront devant le Pont du Gard d’abord, puis au cœur des arènes de la capitale gardoise. C’est par une journée de repos bien méritée qu’ils achèveront leur séjour dans le Gard le dimanche 29 mai, avant de rentrer au pays le lendemain.

« On essaiera de les sortir de cette terrible guerre »

« Pendant une semaine, on essaiera de les sortir de cette terrible guerre. J’espère qu’ils repartiront avec de beaux souvenirs du département », aspire Denis Maurin. « Même s’il n’y a pas la guerre à Vynogradiv, j’avais envie de les aider à penser à autre chose car ils ont tous un parent ou un proche qui a été mobilisé pour combattre dans les zones dangereuses », complète Maxim, qui jouera les traducteurs avec son papa pendant cette semaine de « vacance ».

Unanimement saluée par les membres du club de foot local et du conseil municipal vézénobrien, cette action l’a aussi été par les conseillers départementaux du canton. « C’est très touchant ! C’est une action extraordinaire pour une situation qui est elle-même extraordinaire », considère Marie-Christine Peyric. « Avec le Département, on soutient modestement le club financièrement chaque année. Spécifiquement pour la venue de ces jeunes ukrainiens, on a décidé de doubler le montant de notre subvention », annonce quant à lui Frédéric Gras.

Si le programme est déjà bien chargé, tout n’est hélas pas encore ficelé. C’est notamment le cas de la question de l’hébergement qui, à l’exception de la première nuit, n’est pas réglée. « À cette période de l’année, les campings sont presque tous déjà complets. Il y aura beaucoup de monde dans le coin pour la Feria donc ça complique la tâche », reconnaît Denis Maurin, en quête de la meilleure option. Pour amortir les coûts du séjour, l’Entente football Cruviers-Vézénobres, misant sur la générosité des Gardois, a ainsi lancé une cagnotte Leetchi.

Corentin Migoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité