ActualitésBagnols-UzèsEconomieEnvironnement

PUJAUT Le groupe KP1 investit dans une nouvelle pelle excavatrice pour revaloriser ses déchets

Pelle exc(Photo KP1)
Un investissement de 300 000 € (Photo KP1)

Le groupe KP1, le spécialiste français de la préfabrication, investit près de 300 000 euros dans une nouvelle pelle excavatrice avec godet broyeur pour revaloriser ses déchets sur son site industriel de Pujaut. 

Cette pelle excavatrice avec godet broyeur traitera environ 15 000 tonnes de bétons dont 500 tonnes d’aciers par an. Ce projet d’optimisation réduit également d’un tiers les allers/retours des camions, qui récupéraient les anciens déchets bruts pour un traitement en externe, participant ainsi à la réduction des émissions de CO2. Intransigeant sur la qualité, attentif à celles et ceux qui entourent le groupe et tourné vers un avenir responsable, KP1 construit des solutions performantes et durables. Sa mission est de servir des projets capables de rendre la vie plus simple, plus sûre et plus agréable pour tous.

En agrégeant les expertises et en créant des synergies constructives, KP1 est aujourd’hui le spécialiste français de la préfabrication pour tous les types de bâtiments, référent dans les solutions de planchers et structures : poutrelles, entrevous, prédalles, poutres, dalles alvéolées, prémurs, etc. Avec 1 700 collaborateurs sur 39 sites en France, dont 20 usines, KP1 est un acteur majeur de l’économie locale, depuis plus de 60 ans.

En décembre dernier, l’entreprise dévoilait sa feuille de route environnementale avec l’ambition de diviser par deux son impact carbone à horizon 2031. L’acquisition d’une pelle excavatrice avec godet broyeur et le recrutement d’un conducteur spécialisé dédié à sa manipulation s’inscrivent dans cette démarche engagée, qui vise la réduction et l’optimisation du recyclage des déchets (béton, acier, Déchets Industriels Spéciaux (DIS) et Déchets Industriels Banals (DIB), la diminution des consommations énergétiques et le zéro rejet industriel (eaux et boues).

L’investissement, de près de 300 000 euros, est dédié au site industriel de Pujaut. Les rebuts de fabrication d’éléments en béton sont traités in situ, avec rapidité et flexibilité. Ce projet d’optimisation réduit d’un tiers les allers/retours des camions, qui récupéraient les anciens déchets bruts pour un traitement en externe, participant ainsi à la réduction des émissions de CO2. En fonctionnement depuis mars, la pelle excavatrice traitera environ 15 000 tonnes de bétons dont 500 tonnes d’aciers par an au total.

La nouvelle pelle excavatrice broie sur place tous les rebuts de poutrelles, prédalles et poutres. Un système aimanté dans le godet broyeur récupère les aciers à nu, facilitant la séparation avec le béton. Les déchets de ces deux matériaux sont ensuite insérés dans les filières de recyclage dédiées. Les aciers pourront être refondus et le béton déferraillé sera réemployé en pré-couche de voirie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité