A la uneActualitésRCNSports Gard

RCN Porté par un Samuel Roche en réussite, Nîmes file en quart

Le pied de Samuel Roche a été décisif pour envoyer Nîmes en quart (Photo Yannick Pons)
Kaufmann était bien garni pour ce 8e de finale retour (Photo Yannick Pons)

En s’imposant 15-3 ce soir au stade Kaufmann contre Mâcon, Nîmes a validé son ticket pour les quarts de finale de cette phase finale de Fédérale 1. L’épopée se poursuit donc pour les coéquipiers de Samuel Roche, auteur des quinze points nîmois grâce à sa réussite au pied. 

Le Rugby Club Nîmois a mis le paquet ces derniers jours pour créer l’événement au tour de ce match retour. Une fête du rugby réussie puisque plus de 2 000 spectateurs, dont l’ancien président Olivier Bonné, ont répondu présent au stade Kaufmann sous un beau soleil nîmois. Il s’agit de la plus grosse affluence de la saison. Pour que la soirée soit totalement belle, il faut évidemment que les joueurs fassent leur part du boulot sur le terrain. En position favorable après le succès d’une courte tête à l’aller (25-22), il faut confirmer face à la formation entraînée par un certain Guillaume Aguilar, futur coach du RCN la saison prochaine.

Sur une pelouse en piteux état, les locaux réussissent leur entame de match. Ce premier acte se résume aux tentatives des buteurs avec Samuel Roche dans le costume du botteur côté nîmois. Habituellement en réussite, l’arrière nîmois est plutôt en échec avec un 2/5 dans cet exercice. Après une première tentative ratée, il ouvre le score (3-0, 11e). Derrière, les visiteurs, qui affichent une certaine défaillance technique, se retrouvent en infériorité numérique avec le carton jaune reçu par Maurice (15e).

Une première période fermée

Mais le RCN n’en profite pas pour marquer un premier essai. La partie est plutôt décevante avec un jeu haché et deux équipes fébriles. Les Gardois provoquent davantage leur adversaire à la faute. Les longs coups de pied de Roche mettent en difficulté l’arrière garde mâconnaise. Ce dernier empile trois points supplémentaires, en réponse à la pénalité de Gensana pour Mâcon (6-3, 33e). Pas grand chose à se mettre sous les dents dans cette rencontre fermée. Néanmoins, l’essentiel à la pause c’est que Nîmes est virtuellement qualifiée pour les quarts de finale.

Les Nîmois ont été supérieurs aux Mâconnais (Photo Yannick Pons)

Les locaux reviennent des vestiaires avec des intentions et cela se concrétise rapidement. Roche passe une nouvelle pénalité (9-3, 44e). Le RCN est supérieur à la formation de Saône-et-Loire et met plus d’impact dans les duels. Poussés à la faute, les Mâconnais donnent une nouvelle opportunité à Roche d’accentuer le score. Tout juste entré en jeu, Koroi est exclu temporairement. Nouri harangue alors les deux tribunes de Kaufmann pour tenter d’emballer cette partie qui manque de liant et d’euphorie.

Roche décisif au pied

De la ligne médiane, l’arrière nîmois vient creuser l’écart (12-3, 49e) pour une efficacité retrouvée sur ce deuxième acte où Roche ne semble plus avoir de caillou dans sa chaussure. Il récidive quelques minutes plus tard de quasiment la même distance face aux perches (15-3, 56e). Malgré un temps fort adverse en fin de rencontre, Nîmes maîtrise son sujet et ne tremble pas face à un adversaire globalement peu dangereux. D’ailleurs, le public nîmois l’a bien compris et donne de la voix sentant ses joueurs bien partis pour s’imposer.

Le RCN s’impose finalement 15-3 grâce au pied efficace de Samuel Roche. Battu en 2019, au même stade lors du trophée Yves-du-Manoir, Nîmes prend sa revanche sur Mâcon et se qualifie pour les quarts de finale de Fédérale 1. Les joueurs peuvent exulter et célébrer la victoire avec un feu d’artifice. L’aventure continue et le prochain adversaire sera Marmande ou Rumilly. Les lot-et-garonnais ont remporté chez eux l’aller (8-6), on connaîtra le vainqueur de cette rencontre demain après-midi.

8e de finale retour phase finale de Fédérale 1. Stade Kaufmann. NÎMES – MÂCON 15-3. (mi-temps : 6-3). Points pour Nîmes : pénalités de Roche (11e, 33e, 44e, 49e, 56e) Points pour Mâcon : pénalité de Gensana (29e). Avertissements pour Mâcon : Maurice (15e), Koroi (47e)

Nîmes : Nouri, Benyachou, Oliver – Gely, Gonzalez – Barnerias, Roca (cap.), Sparano – D.Pichard, Debladis – Robbe, Darmon, Guillimin, R.Pichard – Roche. Remplaçants : Nierat, Duprat, Vernier, Tonin, Berthault, Roucoux, Valderrama. Entraîneur : Jean-Michel Millet. 

Mâcon : Querin, Maurice, Rallier – Birembaut, Du Preez – Angels, Burns, Van Wyk – Gensana, Brechenmacher – Cornez, Sao, Lavaux, Martin – Felix. Remplaçants : Cloostermans, Vuli, Deville, Martinez, Leota, Debrach, Hough, Koroi. Entraîneur : Guillaume Aguilar. 

Évolution du score : 3-0 (11e), 3-3 (29e), 6-3 (33e), 9-3 (44e), 12-3 (49e), 15-3 (56e). 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité