A la uneActualitésGardPolitiqueSociété

LÉGISLATIVES 2e circonscription : le maire du Grau-du-Roi, Robert Crauste, annonce son soutien à Yvan Lachaud

Le maire du Grau-du-Roi et conseiller départemental, Robert Crauste. (Photo Boris Boutet)
Le maire du Grau-du-Roi et conseiller départemental, Robert Crauste. (Photo archives Boris Boutet)

Après le renoncement de Katy Guyot, candidate du Parti socialiste sur la 2e circonscription, sacrifiée sur l’autel de l’Union populaire construite avec les Insoumis, l’espace politique des progressistes de Droite et de Gauche est désormais plus important. Le premier a en profiter est Yvan Lachaud, candidat de la majorité présidentielle.

Sur le plateau de Bonsoir le Gard il y a quelques semaines, il n’avait pas hésité à appeler à voter pour Emmanuel Macron lors de la Présidentielle. Puis pour les Législatives, le maire du Grau-du-Roi, Robert Crauste, avait clairement indiqué s’engager pour Katy Guyot, la candidate du Parti socialiste. Sauf que depuis, l’Union populaire en a décidé autrement en confiant sa destinée à la candidate LFI Coralie Ghirardi. « Une inconnue sur la circonscription. Face au risque de l’extrême-Droite, on ne peut pas faire pire », estime un élu du territoire.

Autre problématique du NUPES, la volonté de plusieurs maires de ne pas voter pour les amis de Jean-Luc Mélenchon. « Voter contre l’extrême-Droite est une chose, voter pour l’extrême-Gauche, c’en est une autre. Il ne nous reste donc pas beaucoup de choix. »

Le choix, le maire du Grau-du-Roi semble l’avoir fait. Il votera pour Yvan Lachaud selon nos informations. « Dans les circonstances actuelles, face à l’impossibilité pour Katy Guyot de se présenter, il est évident que le choix se portera pour moi sur le candidat de la majorité présidentielle, à savoir Yvan Lachaud. Il y a une certaine logique et donc je soutiendrais Yvan Lachaud. »

Toujours selon nos informations, le maire d’Aigues-Mortes devrait également s’engager pour Yvan Lachaud, ce dernier n’ayant pas encore rencontré tous les maires de la circonscription, ce qui sera le cas dans les prochaines semaines. Et il y a fort à parier que d’autres premiers édiles pourraient également faire un choix similaire.

L’ancien président de Nîmes métropole qui fera face au Républicain Frédéric Touzellier, maire de Générac et premier vice-président de l’Agglo de Nîmes. Mais aussi le député sortant Rassemblement national, Nicolas Meizonnet, et celui de Reconquête !, Anthony Leroy. Un match qui pourrait réserver donc de nombreuses surprises. Et pourrait permettre à Yvan Lachaud de faire son retour en politique par la grande porte.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité