ActualitésFaits DiversJusticeNîmes

NÎMES Présenté pour rébellion, il s’évade du tribunal

Nîmes Palais de justice transfert de détenu (Photo Yannick Pons)
Nîmes Palais de justice transfert de détenu (Photo Yannick Pons)

Initialement présenté au tribunal judiciaire de Nîmes, mercredi 18 mai, pour une rébellion, un Nîmois de 27 ans parvient à échapper à la vigilance de son escorte. Rattrapé par la police, il sera jugé le 14 juin prochain pour l’ensemble de ces faits.

Le tribunal judiciaire de Nîmes prononce, jeudi 19 mai, en comparution immédiate, le maintien en détention d’un Nîmois de 28 ans, jusqu’à la date de son procès, le 14 juin prochain. Au départ, le jeune était présenté, mercredi devant un magistrat du Parquet pour des faits de rébellion et de détention d’arme. La veille, alors qu’il était contrôlé, comme passager, dans une voiture mal garée, du côté de la rue de la République à Nîmes, il avait pris la fuite en tentant de cacher sous un véhicule un pistolet semi-automatique qu’il portait sur lui.

Mais lors de son transfert au palais de Justice, il parvient à défaire ses menottes et bouscule ses gardiens avant de prendre la fuite en courant, à la faveur d’une panne du sas menant aux geôles du tribunal. Il sera retrouvé une dizaine de minutes plus tard dans un hôtel de l’Écusson proche de la rue Régale. Déjà condamné à huit reprise, le jeune chauffeur-livreur sera jugé le 14 juin prochain pour tentative d’évasion, rébellion, transport et détention d’arme de catégorie B et port d’arme blanche. D’ici-là, il repart en détention provisoire, sous bonne escorte.

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité