ActualitésBagnols-UzèsCulturePatrimoine

GAUJAC Une conférence retraçant 2 000 ans de viticulture dans la vallée de la Tave

Les chais à vin découverts sur le site de la Ramière à Roquemaure, lors des fouilles préventives liées à la construction du TGV. (DR)
Les chais à vin découverts sur le site de la Ramière à Roquemaure, lors des fouilles préventives liées à la construction du TGV. (DR)
Ce samedi 21 mai, à 18h, à la salle des fêtes de Gaujac, se tiendra une conférence sur 2 000 ans d’histoire de la viticulture, en étudiant les sites archéologiques locaux. Elle sera animée par Hervé Petitot, archéologue à l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques), et organisée par l’association Secabr (Société d’étude des civilisations antiques du Bas-Rhodaniennes).
Cette conférence se veut à la portée de tous les curieux, souhaitant en savoir davantage sur l’histoire du vin en général avec un éclairage particulier sur les sites archéologiques de la vallée de la Tave. En effet, les premières traces de vinification remontent à plusieurs milliers d’années. Avant d’être produit dans le Haut Gard rhodanien, le vin a d’abord été importé de Grèce, d’Italie, d’Espagne et de la région marseillaise. Localement la vigne va se développer dans les premières décennies de notre ère. Son développement va de pair avec les villae et les fermes d’époque romaine qui en ont fait une source de revenu principal.
La mosaïque découverte à Saint-Paul-les-Fonts à la villa des Charbonniers. (photo Hervé Petitot)
Hervé Petitot abordera plusieurs thématiques. Par exemple, il dessinera une carte du partage des terres à l’époque romaine et gallo-romaine, comment se développe la viticulture, le type d’amphores utilisées, notamment l’amphore gauloise à fond plat typique de la région.
Plusieurs sites archéologiques illustrent l’économie liée à la vigne. Par exemple, le site de La Ramière (du Ier au Xe siècle après J.-C.) à Roquemaure découvert lors des fouilles préventives liées à la construction du TGV, révèle plusieurs chais. Sur le site de la Villa des Charbonniers, à Saint-Paul-les-Fonts, (du Ier au IIè siècle après J.-C.), a été découverte une superbe mosaïque figurant un canthare et à Saint-Victor-la-Coste aux Aumignanes (du Ier au IVème siècle après J.-C.), l’un des plus gros dolium du Sud de la France a été trouvé.
Conférence intitulée « Le vin, 2000 ans d’expérience. La viticulture durant l’Antiquité à partir des sites archéologiques locaux », par Hervé Petitot, archéologue INRAP, le samedi 21 mai, à 18h, à la salle des fêtes de Gaujac. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité