A la uneActualitésGardNîmesSociété

NÎMES La Ville se remémore le désastre des bombes

(Photo Anthony Maurin).
Dépôt de gerbe de François Courdil et Véronique Gardeur-Bancel (Photo Anthony Maurin).

À l’invitation de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, et en présence de Monique Boissière, conseillère déléguée aux Armées et au monde combattant, la Ville se rappelle de plaies subies en 1944.

Les bombardements du 27 mai 1944 furent d’une horreur incommensurable pour les Nîmois. Les 450 bombes lâchées ont fait 271 morts, 289 blessés et 5 000 sinistrés. Ce jour-là, 443 bâtiments ont été détruits et le lycée Daudet a été transformé en hôpital provisoire.

Trois gerbes furent déposées devant la plaque en hommage aux victimes de cette tragédie.

Monique Boissière et les troupes réunies pour l’occasion (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité