A la uneActualitésCultureEconomieÉducationEnvironnementFaits DiversGardInsolitePatrimoinePolitiqueSantéSociété

ÉDITORIAL Nîmes, Alès, Bagnols… L’histoire secrète des tours à la Une d’Objectif Gard, le magazine

Dans les années 60, sous l’impulsion du chef de l’État, le général De Gaulle, la jeune Ve République lance une ambitieuse politique de construction de logement sociaux, d’urbanisme et d’aménagement du territoire. 337 opérations de grande envergure sont lancées au début de la décennie. Un plan massif qui a vocation à faire face à l’exode rural qui conduit les populations à s’installer massivement dans les villes au plus près des usines et à l’arrivée des rapatriés d’Afrique du Nord.

En moyenne, chaque ZUP construite dans les années 1960 comprend plus de 4 000 logements. Cette politique connaîtra son acmé au mitan de la décennie et dans le Gard comme ailleurs les barres d’immeuble sortent de terre comme des champignons. À Nîmes, à Alès, à Bagnols-sur-Cèze naissent de nouveaux quartiers HLM où il fait alors bon vivre. Ici voisinent ouvriers, employés, gendarmes et modestes fonctionnaires, et la mixité sociale et raciale n’est pas qu’un concept évanescent et désuet mais une réalité quotidienne.

Véritable vigies de ces massives barres d’immeubles, d’imposantes tours son érigées qui semblent veiller sur ces grands ensembles. Modernes, élégantes et bien équipées, elles exercent un attrait certains sur les candidats locataires. Dans ces phares de béton, de verre et d’acier naît un fort sentiment d’appartenance. On est de la tour unetelle ou unetelle et on en est fier… Là se créent des liens indéfectibles avec les voisins. On y partage bons et mauvais moments et on y fait jouer la solidarité dès que le besoin s’en fait sentir.

Las !, les outrages du temps ont déposé leurs stigmates sur ces géants. Inadaptés, frappés d’obsolescence et désormais désertés par des familles qui n’en peuvent plus de subir les incivilités récurrentes et les trafics en tout genre, ils sont condamnés à disparaître du paysage dans le cadre du programme de rénovation urbaine ANRU. Notre Dossier de la quinzaine vous invite à découvrir les histoires, petites et grandes, de quelques-uns de ces Golgoths urbains voués à la démolition et porte témoignage des souvenirs de leurs habitants, souvent nostalgiques…

À l’aube du premier tour des élections législatives, L’Oeil de la rédac’ s’est attaché à dresser une radioscopie exhaustive des six circonscriptions gardoises et de leurs spécificités territoriales et socio-culturelles. Au urnes, citoyens…

Fidèle à notre credo de valorisation de l’information de proximité, nos pages Territoires sont allées faire le plein d’infos et prendre le pouls du Gard… Mais comme nous avons aussi vocation à vous distraire, vous retrouverez dans vos rubriques habituelles de quoi nourrir vos envies de lecture, de cinéma, de musique et de sorties. Pas de doute, même si nous n’y sommes pas encore, l’été sera show… Bonne lecture et à très vite.

Philippe Gavillet de Peney

Découvrez le sommaire :

 

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité