A la uneGardPolitique

LE 7H50 Le vice-président aux Finances, Rémi Nicolas : « RSA, dette, emprunts… De bonnes nouvelles pour le Département »

Maire de Marguerittes, vice-président de Nîmes Métropole et nouvel élu départemental, Rémi Nicolas vient de quitter ses fonctions de directeur adjoint du site du Pont du Gard (Photo : SV)
Le maire de Marguerittes, Remi Nicolas (Photo : Nicolas Dhombres)

En 2021, les comptes de la collectivité ont été renfloués par une hausse des taxes sur les transactions immobilières. De quoi financer la hausse du point d’indice des fonctionnaires, limiter le recours à l’emprunt et baisser la dette du conseil départemental. 

Objectif Gard : Vous êtes le nouveau « Monsieur Finances » du conseil départemental. Et l’année 2021 a été un bon cru au regard du compte administratif… 

Rémi Nicolas : Exactement. Pour rappel, le compte administratif relate les dépenses et recettes réelles d’une collectivité sur une année. Nous avons eu la très bonne surprise de constater une hausse de 52 millions d’euros des taxes sur les transactions immobilières. Nous avons aussi poursuivi une gestion rigoureuse de notre collectivité. Du coup, entre les dépenses et les recettes, nous avons un delta positif de 163 millions d’euros. C’est une très bonne nouvelle. Ça nous a permis de désendetter notre collectivité et de recourir plus faiblement à l’emprunt. 

C’est-à-dire ? 

Par exemple, la collectivité avait prévu d’emprunter cette année 90 millions d’euros pour financer ses projets. Finalement, nous n’emprunterons que 30 millions d’euros. Une partie de ces recettes que je vous ai citées en amont serviront à rembourser une partie de notre dette. On passe d’un taux d’endettement à 524 millions d’érosion en 2020 à 505 millions, soit une capacité de désendettement de 3,4 ans. C’est un très bon indicateur financier.  Toutefois, il faut quand même rester prudent sur une situation qui est conjoncturelle. C’est-à-dire qui dépend de la hausse des ventes des biens immobiliers.

Vous avez également observé une baisse du nombre de bénéficiaires du RSA… 

Oui. D’ailleurs lors de note séance vendredi dernier, c’est la première fois que nous n’avons pas rajouté de crédits supplémentaires pour le paiement de cette prestation sociale. En mars 2022, nous sommes à 28 300 bénéficiaires alors que nous étions à 31 000 début 2020. L’enveloppe prévue pour 2022 reste pour l’instant la même ; soit 195 millions d’euros. Hier, nous avions un comité départemental de l’insertion par l’activité économique présidé par la préfète et rassemblant les acteurs de l’insertion. Dans le Gard, le taux de chômage est en légère baisse, passant de 10,6/ à 10,2%. 

Ces bons indicateurs économiques permettront-ils d’absorber la hausse du point d’incidence des fonctionnaires ? Le Gouvernement a annoncé une hausse de 3,5 % au premier juillet… 

Oui. Lors de notre dernière séance publique, nous étions partis sur une hausse de 4% ce qui représente 2 millions d’euros. Cette hausse sera bien plus compliqué à absorber pour nos communes. À Margueirttes par exemple, commune dont je suis maire, cette hausse représente 50 000€. Ça paraît ridicule mais pour notre petit budget, c’est énorme.

Ce mardi a été marquée par la rentrée des députés à l’Assemblée nationale. On rappelle que le président Emmanuel Macron n’a pas de majorité absolue. Qu’attendez-vous de son second quinquennat en matière de collectivité territoriale ? 

Moi je ne suis pas inquiet de cette majorité relative. Une majorité se dégagera autour de projets, que ce soit avec la Droite sur la retraite ou la Gauche pour les mesures de pouvoir d’achat. Personne n’a intérêt au blocage parlementaire. On attend une nouvelle loi sur la décentralisation. Il faut encore avancer sur le maillage des communautés de communes. Et concernant les compétences, il faut que l’on arrive encore à éclaircir les choses. Par exemple aujourd’hui, tout le monde s’occupe de tourisme ! 

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité