A la uneActualitésBagnols-UzèsPolitique

GRAND AVIGNON Travaux de l’Oulle et du tram : les maires gardois craignent une paralysie du trafic

Sur le pont Daladier (Marie Meunier / Objectif Gard)
La 2e tranche du tram d’Avignon irait jusqu’à l’île Piot en passant sur le pont Daladier pour rejoindre Saint-Lazare. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi, la municipalité de Villeneuve-lez-Avignon a tenu une réunion publique devant près de 200 habitants des hauts de la ville. Dans l’assemblée, chacun y va de ses remarques, suggestions et cris d’alarme : problèmes avec l’opérateur de téléphonie Orange, chaussées dégradées, ruissèlements intempestifs, vitesse excessive, sécurité, dangerosité à vélo… Mais un autre sujet brûlant a été évoqué à plusieurs reprises dans la salle.

Un homme s’exclame : « Je voudrais attirer votre attention sur les chantiers de circulation entre Villeneuve et Avignon. » Les applaudissements s’élèvent du public. « Ce lien routier naturel va être totalement reconsidéré et transformé. Le tramway va aller jusque sur le pont Daladier, quelle place va-t-il rester pour la voiture ? », poursuit-il. L’homme s’interroge aussi sur les avancées de la LEO (Liaison est-ouest, NDLR), le rôle de la gare de Villeneuve dans la réouverture de la ligne TER ou encore sur les « allées de l’Oulle, actuel parking et voies de circulation à Avignon, qui vont devenir une coulée verte« . Et d’ajouter : « Quel rôle les élus gardois vont-ils avoir dans le comité de pilotage ? »

Ces questions ne pouvaient pas mieux tomber alors que les sept maires de la partie gardoise du Grand Avignon (*) ont adressé un courrier sur le sujet au président du Grand Avignon, Joël Guin, la maire d’Avignon, Cécile Helle, en mettant en copie les préfets du Vaucluse et du Gard et les présidentes des deux Départements. Dans cette lettre, les élus gardois alertent sur les « risques conséquents de paralysie du trafic entre les deux départements avec la mise en oeuvre du projet de requalification des allées de l’Oulle et de restructuration des voies de circulation« .

« Les habitants des territoires gardois ont de plus en plus de mal à circuler vers la ville centre de l’Agglomération »

Les maires du Gard veulent être sûrs que le Grand Avignon ne programmera pas les travaux sur les ponts Daladier et de l’Europe en même temps et que les deux chantiers seront décalés pour ne pas complètement bloquer le trafic. Trafic qui est déjà fortement saturé, parcouru de nombreux embouteillages. « Cette situation impacte inexorablement les habitants des territoires gardois qui ont de plus en plus de mal à circuler vers la ville centre de l’Agglomération« , pointent les sept maires, auteurs du courrier.

Ces derniers souhaitent donc une réflexion collégiale autour de « l’évolution des mobilités cohérente sur l’ensemble du bassin de vie« . À leurs yeux, supprimer des voies de circulation sur les allées de l’Oulle et sur les ponts « aurait un effet punitif sur les automobilistes sans solution alternative, augmentant les embouteillages et donc la pollution« . Ils poursuivent : « Nous nous devons d’offrir une offre alternative à nos concitoyens en substitution à la voiture et une possibilité aux routiers en transit de ne pas passer par nos communes. » Ils militent notamment pour le raccordement des autoroute A9 et A7 par le sud d’Orange pour éviter cette situation dans l’agglomération, particulièrement sur la commune de Roquemaure et sa voisine, Châteauneuf-du-Pape.

Les maires gardois veulent une réunion publique supplémentaire et intégrer le comité de pilotage

En clair, les sept maires du Grand Avignon gardois demandent à ce que le phasage des travaux soit progressif et que les lignes de bus à haute fréquence Chron’hop soient opérationnelles préalablement. « Il serait judicieux de prioriser l’ouverture de la gare de Villeneuve-lez-Avignon avant les travaux du tramway. Cette gare pourra alors devenir un réel pôle d’échange à la croisée des territoires gardois et vauclusien« , ajoutent-ils.

Et ces derniers veulent aussi être impliqués dans les projets : ils désirent que la concertation soit étendue sur les communes gardoises et vauclusiennes, qu’une réunion publique supplémentaire soit prévue en présentiel sur Villeneuve ou Les Angles ou encore être intégrés au comité de pilotage. Pascale Bories a répondu à l’homme qui l’a interpellée pendant sa réunion publique en résumant cette lettre. Il rebondit : « La liaison entre Villeneuve et Avignon est vitale. On ne s’en sortira pas si le comité ne réunit pas les Gardois et les Vauclusiens. »

Avis partagé par Pascale Bories qui espérait rencontrer cette semaine la maire d’Avignon, Cécile Helle. L’édile avignonnaise souhaiterait ne recevoir un seul représentant gardois, contre l’avis des sept maires. Ils devaient la voir ce mercredi en comité des maires, mais Cécile Helle n’est pas venue. Pascale Bories, maire de Villeneuve-lez-Avignon le rappelle : les sept maires ne sont pas contre le tram et souhaitent le développement des transports en commun. « On veut juste un phasage des travaux et plusieurs alternatives fortes« , conclut-t-elle.

Marie Meunier

À relire sur le même sujet : www.objectifgard.com/2021/12/27/grand-avignon-une-navette-express-pour-relier-les-angles-et-avignon-prevue-pour-horizon-2025/

* L’Agglomération du Grand Avignon est à cheval entre le Vaucluse et le Gard. Sept communes gardoises font partie de la communauté d’agglomération : Villeneuve-lez-Avignon (Pascale Bories), Les Angles (Jean-Louis Banino), Rochefort-du-Gard (Rémy Bachevalier), Pujaut (Sandrine Soulier), Saze (Yvan Bourelly), Sauveterre (Jacques Demanse) et Roquemaure (Nathalie Nury). 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité