ActualitésAlès-CévennesEconomieSociété

CORBÈS/ANDUZE/SAINT-JEAN-DU-GARD La navette des Gardons, trois allers-retours par jour dans la vallée des Camisards

La Navette des Gardons passe par la vallée des Camisards et Anduze (photo François Desmeures / Objectif Gared
Les élus et acteurs du tourisme ont posé avant le voyage inaugural (photo François Desmeures / Objectif Gard)

La Navette des Gardons – ou ligne 85 du réseau Alès’y – circule depuis ce vendredi trois fois par jour entre Corbès et Saint-Jean-du-Gard, et autant dans l’autre sens, moyennant un ticket unitaire à 1,50 €. 

Avec le renforcement des lignes 72 – qui relie Anduze à Saint-Jean-du-Gard en passant par la gare de Thoiras – et 81 – qui fait la même chose en passant par Mialet – la nouvelle ligne estivale 85 complète l’offre de transports en commun de la zone « qui concentre 44 % des lits touristiques de l’Agglomération« , avance Christophe Rivenq, président d’Alès Agglo. Au départ de l’arrêt Algère de Corbès, au bord du Gardon de Saint-Jean-du-Gard, ou de La Poste de Saint-Jean-du-Gard, la navette assure, depuis vendredi 8 juillet, trois allers-retours par jour. Particularité de cette offre estivale : elle emmène les touristes, et les autres, jusqu’aux portes du Musée du Désert ou de la grotte de Trabuc. Vingt-deux places sont disponibles à chaque voyage.

Direction Saint-Jean-du-Gard, elle prendra la route à 9h30 de Corbès, 14h30 ou 16h20. Dix minutes plus tard, elle est à Anduze (arrêt Pélico), puis à la Bambouseraie, et une demi-heure plus tard à Trabuc. Dans l’autre sens, les départs ont lieu à 11h30, 15h30 et 17h45.

Christophe Rivenq a vanté l’utilité de ce nouveau service lors que « de plus en plus de touristes viennent dans la région en transports en commun ». Prévu pour connaître un déficit de 12 000 € cette année, elle devrait s’équilibrer financièrement, l’année prochaine, après « discussion avec les opérateurs touristiques pour participation ».

Le prix du ticket, valable 1h30, s’élève à 1,50 €. Ce sera 4 € pour la journée complète. Malicieux, le maire de Mialet, Jack Verriez, a sollicité le maintien de la navette pour l’hiver. En réponse, Christophe Rivenq a prévu, le 1er septembre, de délivrer « beaucoup d’annonces et de communications sur la mobilité dans l’Agglo, en même temps que le bilan de la navette ».

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité