A la uneActualitésGardUSAM

USAM NÎMES GARD David Tebib : « Je rêve d’un formidable parcours en Coupe de France »

David Tebib, président de l'USAM Nîmes-Gard Photo : Yannick Pons / Objectif Gard
David Tebib, président de l’USAM Nîmes-Gard Photo : Yannick Pons / Objectif Gard

La nouvelle est tombée vendredi en fin de journée : l’USAM Nîmes Gard ne jouera pas l’Europe la saison prochaine. La Fédération européenne de handball (EHF) l’a décrété en décidant d’attribuer la 6e place européenne à un autre pays que la France. David Tebib, le président du club usamiste s’exprime.

Objectif Gard : Est-ce que cette décision est une surprise ?

David Tebib : Malheureusement, en début de saison, on connaissait les règles : seules les cinq premières places étaient qualificatives pour la Coupe d’Europe. La France ayant perdu la sixième place en lien avec son classement européen. On avait donc une chance très infime avec le retrait des clubs Russes et Biélorusses en raison de la guerre en Ukraine. Les échos étaient favorables encore la semaine dernière mais l’EHF a fait un autre choix. Peut-être plus stratégique, pour donner une chance supplémentaire à des pays plus en retrait dans cette compétition.

C’est un choix contre la France ? 

Non, l’Allemagne et l’Espagne sont aussi logées à la même enseigne que la France. Probablement que la Fédération européenne considère que la France, l’Allemagne et l’Espagne sont les trois grosses cylindrées et les mieux cotées d’Europe. La volonté est de proposer une Coupe d’Europe plus équilibrée, voilà tout.

« On va pouvoir se concentrer pleinement sur le championnat »

Quelles sont les conséquences pour l’USAM Nîmes-Gard ?

Nous avons connu deux saisons en une. Une première partie avec beaucoup de blessés. Une répétition de malchance incroyable. Et une deuxième partie exceptionnelle avec Jérôme Chauvet et Yann Balmossière au commande qui ont fait des miracles. Une remontada comme jamais qui a permis de passer devant trois poids lourds : Toulouse, Saint-Raphaël et Cesson Rennes. À la fin, bien sûr, on espérait ce petit coup de chance, je suis donc surtout triste pour les joueurs. Mais à l’arrivée, dans cette période de reconstruction qui s’ouvre avec l’arrivée de cinq nouveaux joueurs et d’un nouvel entraîneur, on va pouvoir se concentrer pleinement sur le championnat. Ce championnat de France, qui compte les plus grandes stars, propose les plus grosses affiches et provoque les plus grandes affluences. Je peux dire que c’est la compétition la plus relevée après celle de l’Allemagne.

Quels sont vos objectifs pour la prochaine saison au regard de cette nouvelle équation ?

Une qualification directe en Coupe d’Europe à la fin de la saison, être donc dans les cinq meilleures équipes de France. J’aurais l’occasion d’en parler avec le nouveau coach, Ljubomir Vranjes, qui arrive mercredi. Je vais lui suggérer dans le creux de l’oreille qu’un très beau parcours en Coupe de France la saison prochaine ne serait pas une mauvaise idée. J’en rêve. Surtout que ces derniers temps, nous n’avons pas été souvent récompensés avec des matches qui se sont déroulés loin du Parnasse. Alors avec la ferveur de la Coupe de France à Nîmes l’année prochaine, la température devrait rapidement monter…

Propos recueillis par Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité