A la uneActualitésBagnols-UzèsFaits DiversSociété

VALLABRIX Après l’incendie, les pompiers toujours mobilisés et la solidarité s’organise

Image d'illustration (Marie Meunier / Objectif Gard)
Les sapeurs-pompiers en action pour éviter le risque de reprise de feu à Vallabrix. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi matin, on aperçoit encore des volutes de fumée s’élevant au-dessus de la zone de Brugas à Vallabrix. Hier, vers 16h30, un feu s’est déclaré vers la D5, un peu en amont du village de l’Uzège. 45 hectares ont été parcourus par les flammes, dont 20 totalement brûlés. 

Plusieurs canadairs et un Dash ont survolé la zone pour combattre le brasier. Ce lundi matin, encore 110 sapeurs-pompiers étaient mobilisés sur place. L’incendie est fixé et actuellement circonscrit, mais les soldats du feu sont toujours en train de sécuriser la zone pour éviter tout risque de reprise. D’autant qu’un vent de nord doit se lever en fin de journée. En empruntant les petits chemins cabossés, une équipe spécialisée Cogeffo a réussi à se positionner à la pointe du feu, en haut de la zone escarpée, pour noyer les « brûlots » et les lisières. Il aurait été impossible de le faire d’en bas, au niveau de la route. Cogeffo fait ce qu’on appelle de l’établissement de grande longueur. Les hommes passent la lance à incendie là où ça a brûlé mais aussi sur les zones épargnées limitrophes.

Ils suivent une stratégie de jalonnement, « c’est-à-dire qu’on suit les lisières du feu et on fait des percées« , indique le capitaine Gilbert François, chef du secteur droit du feu. L’intervention s’annonce « de longue durée au vu de la superficie et du nombre de brûlots« . Cela s’explique aussi par le type de végétation (pins, chênes…), mais surtout par l’extrême sécheresse qui impacte les végétaux. Les équipes resteront toute la journée, probablement jusqu’à demain. Alors dans le village, toute une chaîne solidaire s’est créée pour soutenir les sapeurs-pompiers. Ce matin, la municipalité et quelques habitants ont offert le petit-déjeuner au foyer communal. Ce lundi midi, les hommes du feu ont également pu profiter d’un repas, à l’ombre dans la cour de l’école.

Une cagnotte en ligne pour aider le centre équestre

Du poste de commandement des pompiers, installé à la déchetterie de Vallabrix, on voit le centre équestre avec la végétation encore fumante au-dessus. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Cette solidarité s’étend aussi au centre équestre l’Étrier de l’Uzège qui a dû être évacué. Aucun cheval n’a été blessé : « Une partie est hébergée au Haras et d’autres animaux sont dispatchés dans diverses écuries« , atteste Laura Affortit, dirigeante du refuge animalier Les Chevaux de l’Eden. Avec l’association PPRAN, elle a été contactée pour évacuer les équidés menacés par l’incendie. Plusieurs professionnels du monde équestre, aptes à gérer des chevaux en situation de crise, ont été appelés sur place pour évacuer en sécurité. « Il y a aussi beaucoup de propriétaires qui ont retiré d’eux-mêmes leurs chevaux pour les mettre dans un endroit sécurisé« , retrace Laura Affortit.

Heureusement et grâce au grand travail des pompiers, seul un cabanon appartenant au centre équestre a été détruit par les flammes. Mais les traces de l’incendie sont visibles un peu partout dans la structure : des abris de paddocks ont été calcinés dans un coin ou sur une face, des clôtures et des mangeoires endommagées… Avec le soutien de Jacob Legros, président du comité régional d’équitation Occitanie, une cagnotte en ligne a été lancée pour aider le centre équestre tenu par Margot Atlan. Il est également possible de la contacter par mail à atlan.margot@orange.fr. « Elle a besoin rapidement de piquets, rubans de clôture, isolateurs, bassines pour l’eau ainsi qu’un peu de fourrage et de granulés« , indique Jacob Legros sur Facebook. L’incendie a aussi sévi à proximité du parc d’accrobranche Air de nature qui reste fermé pour le moment et du club de tir à l’arc.

Marie Meunier

La cagnotte en ligne est disponible en cliquant ici.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité