ActualitésGardSociété

TOROS Avec Saint-Gilles les triomphes sont quasi garantis !

Les arènes Émile Bilhau de Saint-Gilles (Photo Archives Anthony Maurin).

C’est au coeur de l’été et sous l’ombre des arènes Émile Bilhau que la 26e feria de la Pêche te de l’abricot se tiendra les 20 et 21 août prochains.

L’affiche des cartels 2022 était, comme chaque année, le sujet d’un vaste concours ouvert à tout. Remporté par l’aficionada Justine Messina, il a connu un vif succès et laisse voir une feria de la Pêche et de l’Abricot aussi efficace que triomphale.

Ici, aux portes de la Camargue, on a l’impression de voir défiler chaque année des choses atypiques. Tantôt une ganadéria, tantôt un piéton. Cette année encore l’empresa Toro Pasion gérés par Pierre-Henry Callet et Julien Miletto, propose une feria d’exception pour une telle arène.

En effet et pour cette 26e édition, les aficionados auront sans aucun doute envie d’aller à Saint-Gilles le samedi et/ou le dimanche. Pourquoi ? À chaque moment sa particularité ! Commençons par le commencement, le samedi 20 août à 17h30 avec la novillada de la « Chaquetilla d’or ». Depuis l’an dernier ce trophée assure une intensité supplémentaire à la course déjà bien enjouée. Le meilleur novillero sera primé et l’empresa a tenu à valoriser les ganaderias du Sud-Est en proposant une novillada de six élevages français. dont le fer du meilleur exemplaire recevra un trophée de la commission taurine extra-municipale.

La Paluna, Pagès Mailhan, Gallon, San Sebastian, Roland Durand et Fano feront donc face à Solalito, Christian Parejo et Lalo de Maria. Un cartel à ne pas manquer car spectaculaire, techniquement aboutit et forcément empli d’allégresse et de sentiments novillerils.

Solalito (Photo Archives Anthony Maurin).

Le lendemain dimanche à 11h, traditionnelle finale du bolsin taurin de Nîmes métropole qui mettra en avant les graines locales de toreros. Mais c’est surtout le dimanche dans l’après-midi que Saint-Gilles connaîtra un grand moment taurin. Toro Pasión est allé pêcher de nouveaux toros. Avec le tandem saint-gillois, sans jamais faire n’importe quoi, on prend des risques et on peur découvrir des pépites. 2022 signera l’arrivée dans le game de la ganaderia de Juan Manuel Criado encore inédite à Saint-Gilles car elle fera sa présentation en France en corrida ! Devant les cornus à découvrir, trois maestros qui feront parfaitement le job. Le glacial Miguel Angel Perera, la surprise révélation de Madrid Angel Tellez et et le Nîmois Adrien Salenc.

Au pied de l’entrée des arènes, le sorteo est affiché (Photo Archives Anthony Maurin).

Au guichet des arènes à partir du mardi 16 août de 16h à 19h et toute la journée le jour des spectacles. Novillada : Entrée générale assise et debout : 30 euros. Corrida : Rang 1 : 65 euros ; Rang 2 : 60 euros ; Rang 3 : 55 euros ; Rang 4 : 50 euros. Entrée générale assise et debout : 38 euros. Offres jeune : accès gratuit pour les moins de 16 ans à la novillada et à la corrida. Accès gratuit pour les moins de 25 ans à la novillada et à la corrida (50 places). Offres commerçantes de Saint-Gilles : tarif préférentiel, accès novillada et corrida, soirée. Offre clubs taurins, peñas, associations taurines. 10% de réduction sur les places de novillada et corrida (achat effectué par l’association). Pack partenaire formule comprenant accès loges ou gradins pour les deux spectacles, soirée VIP, prestation haut de gamme.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité