A la une
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 16.12.2013 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 263 fois

ANTI-CORRIDAS. De nouvelles dégradations dans les arènes de Vauvert

D.R/

"Trop c'est trop" pour le maire de Vauvert, Gérard Gayaud. Dans la nuit de vendredi à samedi, les arènes Jean Brunel ont de nouveau étaient la cible des anti-corridas. Signé AFL ( Front de libération des animaux), un tag long de plusieurs mètres décore l'amphithéâtre... A travers un communiqué, la mairie a fait savoir qu'elle allait porter plainte : "Face à cette dégradation, avec Philips Vellas, adjoint aux festivités, nous allons porter plainte. Les images enregistrées par la vidéoprotection sont en cours de visionnage pour rechercher le ou les auteurs de ces dégradations".

Front commun. Après les événements de Bouillargues, Lunel, Nîmes, Alès, Rodihlan, Rion-des-landes, Carcassonne, la municipalité vauverdoise appelle "les mécontents à se rassembler et faire un front unique pour punir les auteurs de ces actes. Dans les prochains jours, je vais solliciter les élus et tous les acteurs concernés par ces problèmes pour une union sacrée autour de nos traditions".

Début novembre, les arènes de Vauvert avaient déjà fait l’objet de dégradations mais sans messages particuliers.  "Les arènes Jean Brunel sont le symbole et le terreau de ce vivre ensemble auxquels nous sommes si attachés. Vauvert est l’âme de la Camargue où les traditions perdurent. Il est inacceptable qu’elles soient la cible de tels agissements", conclut Gérard Gayaud.

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio