A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 16.03.2018 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 2684 fois

BAGNOLS Accident sur le site de Marcoule : la société condamnée pour homicide et blessures involontaires

L'entreprise Socodei devra verser près de 90 000 euros d'amende et 170 000 euros de dommages et intérêts.
Lors de l'exercice incendie à  Marcoule, (Photo archive : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est une décision qui était très attendue par les victimes et la famille du salarié qui est mort après l'explosion d'un four sur le site de Marcoule.

Ce vendredi matin à 9h, les magistrats du tribunal correctionnel de Nîmes ont rendu la décision concernant l'accident survenu en septembre 2011 dans l'usine de la société Socodei. Cette société a été condamnée, ce matin pour un homicide involontaire et des blessures involontaires sur des salariés de l'entreprise. L'entreprise devra verser près de 90 000 euros d'amende et près de 170 000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles.

Le 12 septembre 2011 à 11h45, l'explosion d'un four dans l'usine Centraco de Codolet sur le site de Marcoule, près de Bagnols-sur-Cèze, avait fait 1 mort et 4 blessés dont un salarié très grièvement brûlé à plus de 85%. L'entreprise s'occupait du traitement des déchets faiblement et moyennement radioactifs. Le procès de la société Socodei s'est déroulé en février au tribunal correctionnel de Nîmes.

Le 12 septembre 2011, un four de fusion des métaux a explosé avec des tonnes d'objets à l'intérieur et alors que la température avoisinait 1 300 degrés. L'accident a fait le tour d'Europe. Le four avait été l'objet de pannes à répétition les jours précédents, il n'avait pas été vidé lorsque la combustion a repris.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais