Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.09.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 992 fois

ÉDITORIAL Franck Proust : le temps long et le talent pour réussir ?

Yannick Pons

Franck Proust (Photo Anthony Maurin).

Alors que l'ambition est là, le cap lancé, les projets présentés, le contexte économique, les tensions internationales et les désidérata nationaux ne vont pas toujours dans le bon sens. C'est dans ces moments là que l'homme politique se révèle. Prenons Nîmes métropole. Franck Proust a sa tête depuis deux ans n'a pas manqué d'énergie pour insuffler une dynamique, donner un nouveau ton et imaginer des projets. Le quotidien ne lui fait pas toujours des cadeaux. Mais il s'accroche. Il n'y a qu'à voir sa capacité à agir vite et efficacement. En une semaine, la piscine Nemausa a rouvert. Non sans avoir tapé du poing sur la table en réunion avec Vert Marine, le délégataire, et sans avoir, exploit, amoché un peu plus les finances de l'Agglomération nîmoise. C'est tout sourire qu'il s'est filmé en selfie vidéo le lundi suivant, devant les bassins, pour annoncer aux usagers la bonne nouvelle. Autre bonne nouvelle à mettre à son crédit : le développement économique avec la relance de l'aéroport et des nouvelles lignes et le travail de fourmi dans les zones d'activité économiques qui commencent à payer. De nouveaux investisseurs arrivent. Et les prochaines annonces devraient marquer les esprits. Avec de nombreux emplois à la clé. En 24 mois, Franck Proust peut d'ailleurs se satisfaire d'avoir participer à la création de 1 000 nouveaux emplois et préservés le même nombre. Il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Du côté de l'aéroport, de nouvelles destinations sont dans les cartons, les annonces se feront en fin d'année quand le contrat de renouvellement avec Ryanair sera signé. Les zones d'attractivités économiques ne seront pas en reste avec des projets de réhabilitation pour certaines, déjà le nouveau réseau de transport inauguré début septembre offre des alternatives de transports plus responsables à de nombreux salariés. Enfin, le Nîmois ne lâche pas son bébé : la création du premier hub européen de la Sécurité civile basé à Nîmes. Objectif du président de l'Agglo : faire de Nîmes un territoire d’excellence internationale dans la gestion des risques et lui donner une envergure européenne. Mais tout cela prends du temps, beaucoup de temps. Et dans une société tournée uniquement vers l'immédiateté, la prise de risque et les projets à long terme sont vécus comme des atermoiements, voire même des échecs. C'est tout le contraire pourtant. Pour réussir, il faut des projets sérieux, crédibles et portés par des hommes de talent, des visionnaires. Comme Franck Proust. Qui bataille en première division, quelques fois un peu tout seul...

Abdel Samari

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio