A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 02.10.2022 - corentin-migoule - 1 min  - vu 666 fois

FAIT DU JOUR Défilés, feu d'artifice, costumes et images insolites : les meilleurs moments de la Semaine cévenole

Privée de feu d'artifice le 14 juillet et le 15 août derniers, la capitale des Cévennes avait mis le paquet pour le somptueux embrasement du Fort Vauban. (Photo Corentin Migoule)

Amputée d’une journée l'an dernier en raison d'une météo capricieuse, la Semaine cévenole profite de la clémence du ciel et s'achèvera ce soir. Depuis six jours et alors que le public est au rendez-vous, le cœur de la capitale cévenole bat à l’heure médiévale, un temps où la crise énergétique/climatique n'existait pas. Marquée par plusieurs temps forts, dont le désormais incontournable bœuf à la broche, les défilés costumés, et l’impressionnant embrasement du Fort Vauban, entre autres, cette 10e édition a livré son lot d’animations et d'images insolites.

Bœuf à la broche, aligot et embrasement du Fort Vauban

Le traditionnel boeuf à la broche (650 kilos) a régalé près de 700 convives après avoir cuit toute la journée, sous la surveillance de Gilles Gensonnie, exploitant agricole venu de Chalvignac (Cantal). (Photo Corentin Migoule)

En musique, le groupe Aragorn a replongé les Alésiens à l'heure médiévale. (Photo Corentin Migoule)

L'aligot se remue à la force du poignet. 200 kilos de pommes de terre, 20 kilos de fromage et 6 kilos de beurre ont été nécessaires à sa préparation. (Photo Corentin Migoule)

Max Roustan alias "Salt Bae" a parfois eu la main lourde au moment d'assaisonner le plat des 650 convives du boeuf à la broche, lesquels n'ont jamais osé "rouspéter". (Photo Corentin Migoule)

Avant l'embrasement du Fort, le spectacle équestre et lumineux a été chaudement applaudi par la foule venue nombreuse. (Photo Corentin Migoule)

Costumes, défilés, transhumance et photos insolites

Pour "faire taire les médisants", Max Roustan et Christophe Rivenq ont joué la carte de la complicité lors du discours inaugural au pied du Fort Vauban. (Photo Corentin Migoule)

La désertification médicale ne date pas d'aujourd'hui. Malgré son bond à l'heure médiévale, Jacquouille la Fripouille n'a pas trouvé de dentiste. (Photo Corentin Migoule)

Les prières de soeur Isabelle Castor ont été exaucées. La météo a été clémente avec la Semaine cévenole. (Photo Corentin Migoule)

Cette somptueuse buse mexicaine de la fauconnerie Griffondor est venue à Alès sans son sombrero. (Photo Corentin Migoule)

Lassé des méthodes de l'Éducation nationale, éreinté par son poste d'adjoint à la mairie d'Alès, Christian Chambon opère une radicale reconversion en devenant moine. Engagé, son fils le soutient dans sa démarche. (Photo Corentin Migoule)

Dextérité et adresse sont deux qualités chères aux cavaliers du Pont-du-Gard, en pleine démonstration sur le parvis de l'hôtel de ville. (Photo Corentin Migoule)

A Alès, pendant la Semaine cévenole, on partage la route sans broncher. (Photo Corentin Migoule)

Chloé Hervieux, Miss Alès, et ses deux dauphines, ont emmené dans leur sillage le conseil municipal alésien lors du défilé inaugural. (Photo Corentin Migoule)

Au plus près des "bêêêêêtes" lors du défilé ans les rues d'Alès en présence des brebis du syndicat ovin du Gard. (Photo Corentin Migoule)

En vidéos, revivez les meilleurs moments de cette 10 Semaine cévenole

Corentin Migoule

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais