A la une
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 01.11.2016 - elodie-boschet - 2 min  - vu 1358 fois

FAIT DU JOUR Saint-Jean-du-Gard : le musée des vallées cévenoles inauguré en mai 2017 ?

Le futur musée des vallées cévenoles.

Il faudra encore attendre quelques mois pour découvrir le nouveau musée des vallées cévenoles, reconstruit dans l’ancienne filature de Saint-Jean-du-Gard, dite Maison Rouge. L’ouverture serait prévue un peu avant l’été 2017, soit un an après la date annoncée initialement.

Commerçants, habitants, touristes et élus l’attendent. Le nouveau musée des vallées cévenoles tiendra ses promesses et ouvrira bien ses portes, à un détail près : ce sera avec du retard. Porté par Alès Agglomération, le projet est dans les tiroirs depuis plus de dix ans. Il s’agit de réhabiliter l’ancienne filature de soie pour y transférer le fameux musée, situé autrefois dans des locaux de la Grand’Rue, devenus trop étroits.

Le fondateur, Daniel Travier, collectionne depuis plusieurs décennies des milliers d’objets et de documents consacrés à la vie traditionnelle, sociale et économique des Cévennes, avec un focus sur les activités liées aux châtaigniers et à la soie. Toutes ces pièces s’apprêtent, dans quelques mois, à être exposées dans un espace de 3 300 m², dont 1 700 m² de bâtiment d’origine et 1 600 m² d’extension.

Dépôts de bilan

Mais dans l’ancienne filature, le chantier ne se déroule pas comme prévu. « Des entreprises ont déposé le bilan et ont retardé les travaux. Ça prend un temps fou de remettre les choses en route », explique le maire Michel Ruas. Selon lui, le gros œuvre est à présent terminé pour laisser place à l’installation des collections, « une phase qui nécessite sept ou huit mois ».

Du côté de l’agglomération alésienne, on parle d’une inauguration en mai 2017, tout en dédramatisant le retard pris : « Il y a forcément des aléas sur des gros chantiers comme celui-ci. Ce qu’il faut retenir, c’est que le musée verra bien le jour. Nous faisons au mieux pour qu’il soit prêt pour la saison estivale prochaine ».

Les travaux continuent sur le site de l'ancienne filature.

Le propriétaire du restaurant L’Oronge, Jean-Marc Clerc, est impatient. « Le musée va nous apporter une nouvelle clientèle qui fera fonctionner les commerces du village », commente-t-il. Mais le restaurateur ne dispose pas d’informations précises sur la date d’ouverture. « Il n’y a pas beaucoup de communication autour des travaux. Je comprends la position d'Alès Agglo, mais j'espère qu’elle va nous donner une date plus précise dans les prochaines semaines pour que nous puissions annoncer l’ouverture à nos clients, sinon, il n'y aura personne ».

Ce serait dommage puisque le musée des vallées cévenoles – dont l’investissement total s’élève à plus de 10 millions d’euros*- espère accueillir entre 60 et 80 000 visiteurs par an.

*Projet co-financé par le Fonds européen agricole pour le développement rural, l’État, la Région et Alès agglo.

Elodie Boschet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais