Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 10.01.2019 - tony-duret - 2 min  - vu 4725 fois

FAIT DU JOUR Un nouvel escape game palpitant dans le centre-ville d’Alès

Gaëlle Cohydon-Herard devant le nouvel escape game. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Inspiré de la série « American Horror Story », ce nouvel escape game situé au 15, rue Florian à Alès promet une heure de loisir dans l’univers d’une bouchère pas très recommandable.

Comment ça ? Vous n’avez jamais entendu la légende urbaine autour de la bouchère d’Alès ? Dans ce cas, accrochez-vous bien. Cette légende est tirée de l’histoire, plus ou moins vraie (plutôt moins), de cette bouchère alésienne qui injecte des tas de somnifères dans sa viande. Et lorsque vous vous réveillez quelques heures plus tard, après ce repas au goût étrange, toutes les histoires autour de la bouchère ont tout à coup une autre saveur… Dire qu’avant, vous n’aviez jamais voulu croire qu’elle capturait et enfermerait ses victimes dans son antre pour y pratiquer des jeux sadiques… La suite, c’est à « Alès Horror Story » au 15, rue Florian à Alès.

La cohésion d’équipe

Depuis le 14 décembre, Gaëlle Cohydon-Herard attend les visiteurs avec impatience pour les faire voyager dans ce monde qu’elle a imaginé pendant de longues semaines. « Mon ancien métier d’infographiste m’a aidé pour la part de créativité », explique la propriétaire de ce nouvel escape game. Dans les 50 m2 de locaux complètement repensés et retravaillés par Gaëlle et son ferronnier de compagnon, six participants (adaptable pour huit) plongent pendant une heure dans l’antre de la bouchère et tentent d’en sortir par tous les moyens en résolvant des énigmes.

« J’ai fait en sorte qu’il y ait un fil conducteur, que les énigmes soient intéressantes et variées. Il fallait aussi que le niveau soit adapté au temps : les gens ne doivent pas sortir trop tôt, ni trop tard », détaille Gaëlle. À ce jour, le record à battre est de 47 minutes, « mais les participants ont été aidés à deux reprises », précise la patronne. D’ailleurs, l’essentiel n’est pas dans la recherche de la performance : « Les gens ont besoin de se détendre. Ils ont besoin de loisirs. L’escape game permet la cohésion de groupe. Il n’y a pas de compétition et on fait en sorte que tous les participants finissent le jeu ».

Et quand ils l’auront fini, ils pourront très rapidement se consacrer à de nouvelles énigmes puisque la gérante prévoit d’ouvrir, d’ici six mois, deux salles supplémentaires avec des thèmes nouveaux : un hôpital psychiatrique pour la première et un hôtel fréquenté par des vampires pour la seconde. Deux nouvelles salles où la bouchère d’Alès n’oserait même pas mettre les pieds…

Tony Duret

Alès Horror Factory – 15, rue Florian – 30 100 Alès. Réservations directement sur ce lien ou par téléphone au 06 20 79 00 47. À partir de 16 ans ( ou 12 ans accompagné d’un adulte). Au moins trois participants. Tarifs : de 16€ à 29€ par personne en fonction du nombre de participants et du jour choisi.

Tony Duret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio