A la une
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 27.09.2022 - corentin-corger - 3 min  - vu 1780 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 27 septembre

Rani Assaf face aux supporters (photo Corentin Corger)

Le feuilleton entre Assaf et les supporters se poursuit (photo Corentin Corger)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Tout n'est pas perdu ? Même s'il n'était pas présent samedi au stade des Costières, Nicolas Rainville, adjoint à la ville de Nîmes délégué aux Sports, continue de jouer les médiateurs entre Rani Assaf et les Gladiators. Après avoir signalé son manque de forme et son côté arrogant lors de cette séance publique au président nîmois, l'arbitre milite pour voir les GN91 dans le stade des Costières samedi à 19h. Si après l'échec des négociations samedi, Dimitri Pialat, le président du groupe, avait acté : "On ne se reverra pas", il est malgré tout prêt à poursuivre encore la discussion de manière indirecte. Samedi dernier, le groupe s'est engagé à ne plus insulter le président et à oublier les poursuites judiciaires en cas d'accord trouvé. Mais le plus dur pour Nicolas Rainville reste de convaincre Rani Assaf. "Il faut qu'ils assument une position publique sur le sujet de manière écrite", demandait encore le président après la rencontre sur la question des fumigènes, "c'est peut-être un grand pas pour eux mais il faut qu'ils le fassent". Un tel engagement pour un groupe ultra serait inédit et ne semble pas d'actualité pour son président. "On y arrivera", assurait Rani Assaf plutôt optimiste, comme Nicolas Rainville. Reste à savoir qui infléchira ses positions. En attendant, comme face à Bastia, les Gladiators se présenteront samedi devant le stade pour "encourager l'équipe sans insulte avec la bâche Gladiators", conclut Dimitri Pialat. Avec les cas de covid et les blessés, les Crocos en auront bien besoin. N'est-ce pas Rani Assaf ?

Burner et Guessoum sont touchés par le covid (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Cinq cas de covid. Comme annoncé ce midi, le covid est de retour au Nîmes Olympique et cinq joueurs ont été déclarés positifs ce mardi matin : Amjhad Nazih, Patrick Burner, Naomichi Ueda, Kelyan Guessoum et Nasser Djiga. Dans cette liste, on retrouve quatre défenseurs. Un secteur de jeu décimé en vue de la réception samedi du Paris FC, à 19h, pour la 10ème journée de Ligue 2. Car il faut ajouter les absences de Benoît Poulain, encore en phase de reprise et de Scotty Sadzoute, blessé à la cuisse. Il ne reste plus que trois défenseurs professionnels disponibles : Vargas, Durand de Gevigney et Labonne. Sans oublier que les Crocos sont toujours privés de Nicolas Benezet et Yassine Benrahou. Soit neuf absents au total, si de nouveaux cas de covid n'apparaissent pas d'ici là. Les joueurs seront testés chaque matin jusqu'à samedi. Un nouveau coup dur pour le NO en plus de la place de relégable (17ème), de la situation de Benezet et du conflit entre le président et les supporters. "Je veux rester focalisé sur Paris FC, le reste je ne veux pas en entendre parler", a réagi le coach Nicolas Usaï agacé par cette accumulation de choses négatives et qui espère que son équipe fera preuve de résilience pour obtenir une victoire qui n'en sera que plus belle.

USAM Nîmes Gard

Luc Tobie et les Nîmois accueilleront Chambéry vendredi (photo USAM) • Matthieu Metivet The Agency

Une entrée à ne pas manquer. Après deux succès consécutifs, l'USAM tentera d'en obtenir un troisième vendredi, de nouveau à domicile, face à Chambéry. Initialement prévue à 20h, la rencontre se déroule finalement à 19h pour des questions de droits télés. Pour cette confrontation face à un club mythique du hand français, Nîmes a décidé de soigner l'entrée de la Green team en proposant quelque chose d'original. Ainsi, un show lumineux est prévu. La salle devrait être éteinte et une poursuite devrait être utilisée pour accompagner l'arrivée sur le terrain de chaque Nîmois, le tout en musique. Une mise en scène particulière pour se démarquer. Le public est attendu en tribune dès 18h50 pour profiter pleinement de ce petit spectacle avant le match.

RCN

Un nouveau sud-Af’ débarque. Pour pallier l’indisponibilité de Damien Pichard, blessé à une épaule et dont le retour n’est pas envisagé avant janvier 2023, le Rugby Club Nîmois vient de recruter le Sud-africain Kyle Bowman. Le demi de mêlée de 24 ans, natif de Durban, évoluait chez les Ikey Tigers, le club de l’Université de Cape Town. Le nouveau numéro 9 nîmois devrait arriver dans le Gard le 6 octobre. Même si Bowman pourrait être aligné dès le 8 octobre face à Graulhet, il lui faudra d’abord prendre ses marques et il sera plus probablement prêt le 15 octobre pour le déplacement au Stade Métropolitain. Il va ainsi retrouver son compatriote Justin Phillips, également demi de mêlée, arrivé cet été.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais