A la une
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 29.03.2022 - nicolas-dhombres - 2 min  - vu 180 fois

LE DÉBAT DE 13H Les cartels de la feria anniversaire de Pentecôte : on dit merci Casas ?

Hier soir, sur le plateau de Bonsoir le Gard, les journalistes, sociétaires et invités ont comme d'habitude débattu d'un sujet d'actualité. Une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont manqué l'émission, au menu : les cartels de la feria anniversaire de Pentecôte, on dit merci Casas ?

Le programme est alléchant et permettra de fêter dignement les 70 ans de la feria de Pentecôte. Cette année, Simon Casas ne s'est pas manqué. Six corridas dont une à cheval, une corrida portugaise et une course camarguaise en ouverture sans compter une novillada. Il y en aura pour tout le monde et pour tous les goûts. L'autre réussite sur le papier de ces cartels est indéniablement pour Simon Casas d'avoir convaincu la majeure partie des grandes vedettes d'être dans la capitale de la tauromachie française au même moment : Morante de la Puebla, Roca-Rey, El Juli, Talavante, le Nîmois El Rafi pour ne citer qu'eux. Et même un tout jeune de chez nous, en devenir, fils d'une torera bien connue, Marie Sara, en la personne de Lalo de Maria. Un anniversaire qui sera donc fêté dignement et permettra même de se projeter sur l'avenir. Malgré la crise sanitaire, malgré la désaffection d'une partie du public face à un porte-monnaie qui se réduit comme peau de chagrin et qui regrette probablement le temps où les corridas étaient plus populaires. Est-ce que proposer un programme attractif et distinctif est une première étape pour convaincre à nouveau un large public de franchir les portes des arènes ? Peut-on dire merci Casas ?

Le débat en vidéo :

Nicolas Dhombres

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais