A la une
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 21.11.2016 - baptiste-manzinali - 1 min  - vu 131 fois

LUNDI SANTÉ Cancer du sein : 51 % des Gardoises entre 50 et 75 ans se font dépister

L'Institut de cancérologie inauguré hier matin. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

L'association Gard Lozère Dépistage est sur tous les fronts. Créée par un collectif de médecin en 2001, elle est aujourd'hui un centre de coordination des dépistages du cancer.

Beaucoup de monde mardi dernier à l'Hôtel Atria. Des femmes pour la plupart. Toute la journée, l'association organisait une journée conviviale autour du dépistage du cancer du sein, avec des ateliers, des jeux, de la prévention au travers de l'alimentation. "Le but était que les femmes présentes trouvent tous les renseignements dont elles ont besoin pour rester femme" indique Nicole Rouzières, présidente du Comité féminin du Gard. Plus de 300 personnes au total avaient fait le déplacement.

Un succès paradoxal. En France, elles ne sont que 52 % des femmes âgées entre 50 et 75 ans à se faire dépister, 51 % dans le Gard. "On arrive quand même aujourd'hui à faire passer un message autour de la guérison. Mais cela reste difficile" ajoute le docteur Marielle Canonge. D'autres départements font figure d'exception, à l'image de l'Alsace, ou plus de 60 % se font dépister. "Dans le sud, on est plus réboussier" estime Nicole Rouzières.

Baptiste Manzinali

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais