A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 14.08.2018 - abdel-samari - 1 min  - vu 696 fois

NÎMES Après avoir agressé un surveillant, il est transféré à la maison d'arrêt de Perpignan

Il y a quelques jours, on apprenait qu'un surveillant de prison avait été blessé par un détenu qui l'attendait dans sa cellule armé d'une lame de rasoir. Le détenu avait blessé le fonctionnaire en le lacérant au niveau du cou.

Pris en charge par les secours et évacué vers le CHU de Nîmes, cet incident grave avait marqué les esprits au point qu'une visite immédiate à la maison d'arrêt de Nîmes avait été programmée par la ministre de la justice, Nicole Belloubet, venue "exprimer son soutien et sa solidarité au personnel pénitentiaire."

Le détenu avait alors été placé en garde à vue avant qu'une hospitalisation d'office ne soit décidée. Cet homme aurait des antécédents psychiatriques.

Selon nos informations, après avoir reconnu les faits, ce détenu qualifié de dangereux a été transféré à la maison d'arrêt de Perpignan.

Lire aussi : 

NÎMES Violences à la prison : l’agresseur avait déjà frappé un surveillant il y a 15 jours

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais