A la une
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 15.03.2022 - norman-jardin - 3 min  - vu 936 fois

NÎMES OLYMPIQUE Pour les Crocos, les dernières ambitions s'envolent devant Auxerre

Nîmes Olympique s'est incliné au stade des Costières 2-1 face à Auxerre pour le compte de la 29e journée de Ligue 2.
Mauvaise soirée pour les Nîmois (Photo Anthony Maurin). - Anthony MAURIN

Sadzoute et les Crocodiles s'inclinent aux Costières (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Dominés en première période par l'AJ Auxerre, Nîmes Olympique n'est jamais parvenu à prendre le meilleur sur une belle équipe bourguignonne. Les minces espoirs de participer aux barrages de montée en Ligue 1 peuvent désormais être rangés au rayon des chimères.

Trois jours après une heureuse victoire au Havre 1-0, les Crocodiles accueillent la fringante équipe auxerroise qui pointe à la troisième place avec 12 points d’avance sur les Nîmois. La tache ne s’annonce donc pas facile pour les coéquipiers de Pablo Martinez, d’autant que Per Kristian Bratveit et Théo Sainte-Luce, titulaires en Normandie, ont déclaré forfait. Pour pallier ces absences, Nicolas Usaï a choisi de titulariser Lucas Dias dans les buts et Scotty Sadzoute en latéral gauche.

« Assaf, casse toi ! »

Après un nul face au Paris FC et les trois points ramenés du stade Océane, les Nîmois ont éloigné le souci du maintien en Ligue 2 et ils peuvent regarder vers l'horizon avec au loin la cinquième place synonyme de barrages d’accession à la Ligue 1. Au matin de cette 29e journée, elle est la propriété de Sochaux qui compte huit points d’avance sur le NO. Si les Gardois veulent encore espérer un miracle, ils n’ont plus de droit à l’erreur. Vaincre l’AJA est indispensable.

Benrahou avait égalisé, en vain (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

La rencontre débute dans une ambiance devenue habituelle cette saison, c'est-à-dire avec une affluence famélique (1 800 spectateurs) et des « Assaf, casse toi ! » descendus de la tribune Sud. Dans ce contexte, c’est l’AJA qui fait d’abord la meilleure impression et la sanction ne tarde pas à tomber pour les Nîmois. Sur un centre de Arcus, Hein profite de la passivité de Burner et Ponceau pour placer une tête qui ne laisse aucune chance à Dias (0-1, 9e). Le match vient de débuter et les Crocodiles sont déjà sonnés et presque KO quand la frappe détournée de Touré passe très près du poteau nîmois ou lorsqu’une tête piquée de Jubal passe au-dessus de la transversale de Dias (13e).

Fomba et Benrahou redonnent un espoir… de courte durée

L’embarcation nîmoise prend l’eau de toutes parts mais au milieu de la tempête, Fomba sonne la révolte. L’ancien Auxerrois récupère un ballon, déborde côté droit puis centre en retrait pour Benrahou qui, d’un plat du pied gauche, égalise (1-1, 19e). Le Nîmois marque par la même occasion son 12e but de la saison, le 10e en ligue 2. Mais la joie du NO est de courte durée puisque bien lancé par Trouillet, Perrin échappe à Martinez et Guessoum avant de crocheter Dias et de pousser le ballon au fond des filets (1-2, 24e).

Perrin marque le second but de l'AJA (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Le rythme de la rencontre chute de quelques mesures mais les Bourguignons restent dangereux comme sur cette frappe de Sinayoko qui oblige Dias à se coucher (33e). Ce sera tout pour ce premier acte où Auxerre est apparu largement supérieur au Nîmes Olympique. Après la pause, l’AJA est moins dominatrice et l’entraîneur Nîmois fait entrer successivement Valerio, Sarr, Koné, Paquiez et M’bow pour aller chercher l’égalisation. Pourtant cette deuxième période, ponctuée de déchets techniques, plonge le match dans un état léthargique.

Adieu la Ligue 1

Bien que dans un mauvais soir, Nîmes n’a qu’un but de retard et sur une contre-attaque initiée par Valerio, qui décale Eliasson sur le côté droit, le Suédois frappe au-dessus des cages bourguignonnes oubliant Koné seul face aux buts (76e). L’affaire n’est pas loin de se clôturer quant à la suite d'un contact avec Paquiez, l’Auxerrois Perrin s’écoule dans la surface de réparation gardoise. L’arbitre ne bronche pas et permet au NO de rester dans le coup (81e). En désespoir de cause Eliasson centre pour Koné qui écrase trop sa frappe (87e). Finalement Auxerre s'impose aux Costières sans qu'il n'ait rien à redire. Quant aux dirigeants nîmois, ils peuvent maintenant s'atteler à préparer la saison prochaine.

29e journée de Ligue 2. Stade des Costières. NÎMES OLYMPIQUE – ASSOCIATION DE LA JEUNESSE AUXERROISE 1-2. (Mi-temps : 1-2). Spectateurs : 1 838 (dont 45 visiteurs). Arbitre : M. Gaillouste. But pour Nîmes : Benrahou (19e). Buts pour Auxerre : Hein (9e) et Perrin (24e). Avertissements à Auxerre : Sinayoko (42e) et Arcus (44e). Explusion à Auxerre : Sakhi (90+3). 

Nîmes : Dias – Burner (Paquiez, 62e), Guessoum, Martinez (cap) (Mbow, 74e), Sadzoute – Cubas, Fomba (Valerio, 59e) – Benrahou, Ponceau (Sarr, 59e) Eliasson – Omarsson (Koné, 59e). Remplaçants non utilisés : Nazih, Ueda. Entraîneur : Nicolas Usaï.

Auxerre : Léon – Arcus, Jubal, Pellenard, Coeff – Dugimont (Charbonnier, 62e), Touré, Trouillet (Autret, 74e) – Hein, Sinayoko (Sakhi, 62e), Perrin (Ndom, 84e). Remplaçant non utilisés : De Percin, Bernard, Joly, Autret, Sakhi et Charbonnier. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais