Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 30.05.2018 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 6133 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Enquête pour "violence avec arme" sur un fidèle qui sortait de la mosquée

(Photo d'illustration : Objectif Gard)

Cinq détonations entendues par des témoins. Un homme de 22 ans, apeuré, qui appelle la gendarmerie.

Les faits se sont déroulés sur la commune de Pont-Saint-Esprit, dans la nuit de mardi à mercredi. Vers 2h du matin, un fidèle de la mosquée repart chez lui en habit traditionnel. Alors qu'il se trouve vers la poste de la ville, un véhicule ralentit et cinq coups de feu résonnent. " Les enquêteurs ont retrouvé cinq douilles de balle à blanc lorsqu'ils ont débuté les investigations. La victime sortait de la mosquée en habit traditionnel. Une enquête est en cours pour "violence avec arme et en réunion à raison de l'origine ethnique et de la religion" ", souligne Éric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. " La mairie a immédiatement donné les images de vidéo-surveillance de la ville à la gendarmerie", poursuit le maire de la commune, Roger Castillon. Une affaire qui a suscité une certaine inquiétude dans la communauté musulmane de la cité rhodanienne.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio