Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 17.04.2024 - Sacha Virga - 1 min  - vu 571 fois

ALÈS Nettoyer les espaces verts avec "Le jardin des citoyens"

"Le jardin des citoyens" Alès

"Le jardin des citoyens" a été présenté à la Maison des projets aux Près-Saint-Jean à Alès

- Sacha Virga

Avec "Le jardin des citoyens", la ville d'Alès compte embellir les espaces verts des quartiers prioritaires de la ville. Une ambition portée par le service politique de la ville et accompagné par plusieurs partenaires. 

"Joindre l'utile à l'agréable avec un modèle vertueux et gagnant-gagnant", voilà le projet promis par le président d'Alès Agglomération Christophe Rivenq, avec le "Jardin des citoyens". Ce nouveau dispositif porté avec le service politique de la ville en partenariat avec le PLUE, le Pays Cévennes, France Travail, Raison de plus et l'État permettra aux habitants des QPV sans emploi et à partir de 25 ans, de s'impliquer dans le nettoyage de leurs quartiers.

Une idée qui a germé, avec les retours des habitants : "Ils faisaient le constat que c'était parfois sale. La solution était donc de les impliquer dans leur propre quartier. Ce projet me tient énormément à coeur", explique Soraya Haoues, élue à la politique de la ville. "Je me réjouis de ce type d'expérience. C'est une première marche pour eux, pour s'insérer ou compléter un parcours", commente Sabine Pierredon, déléguée du préfet pour Alès.

"Le jardin des citoyens" Alès
Christophe Rivenq promet un projet ambitieux, qui pourrait concerner une cinquantaine de personnes par an • Sacha Virga

Lyne Lehoux, directrice de France Travail à Alès, promet qu'une aide sera apportée aux travailleurs, de par la grande sensibilitée à l'environnement de l'agence d'aide au retour à l'emploi. 

"Aujourd'hui les préoccupations des Français sont principalement la santé et l'autonomie, c'est à dire avoir un toit et un travail", relate Christophe Rivenq. Trois cycles de travail (15 personnes au total) de deux mois chacun seront proposés dès le mois prochain (80h par mois). Avec l'entretien de ces espaces verts, l'objectif sera de proposer une insertion à long terme. "On veut de la rigueur et de la motivation, pas besoin d'avoir de grands diplômes", explique le président d'Alès Agglo. Maintenant, il n'y a plus qu'à commencer le travail !

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio