Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 02.10.2022 - marie-meunier - 1 min  - vu 168 fois

BAGNOLS/CÈZE Annulée en mars, la conférence de Générations futures se tiendra ce mardi 4 octobre

Un rassemblement était organisé en mars devant la médiathèque de Bagnols suite à l'annulation de la conférence-débat de Générations futures (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce mardi 4 octobre, à 20h30, le relais local de l’ONG Générations futures Avignon-Gard rhodanien organisera sa conférence intitulée "Toutes et tous contaminés par les pesticides ?" à la salle A du centre culturel de Bagnols-sur-Cèze. Elle sera animée par Nadine Lauverjat, déléguée générale et porte-parole de Générations futures. 

Cette conférence était initialement prévue le 24 mars dernier dans le cadre de la SPAP (Semaine pour les alternatives aux pesticides) à la médiathèque de Bagnols. Elle avait été annulée par la mairie "dans un souci d’ordre public dans un lieu sensible comme la médiathèque". La municipalité avait reçu un peu plus tôt des appels et "il risquait d’y avoir un regroupement pour protester contre la tenue de l’événement", comme indiqué quelques mois en arrière. La mairie avait démenti toute prise de position et avait assuré que la conférence serait reprogrammée 

C'est chose faite. À leur demande, les membres de l'association ont rencontré le maire, Jean-Yves Chapelet, le 20 septembre, "pour repartir sur des bases plus saines et dans un climat plus apaisé." Ils ont aussi présenté à l'édile les prochaines actions du relais "Avignon-Gard rhodanien", notamment à destination des jeunes, et ont livré leur souhait de rencontrer les agriculteurs locaux "pour mieux connaître leurs difficultés et leur faire connaître notre démarche", a conclut Michel Tachon, le président.

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais