Publié il y a 1 an - Mise à jour le 23.08.2022 - thierry-allard - 2 min  - vu 25011 fois

BAGNOLS/CÈZE On connaît l'origine de la pollution de la Cèze

La Cèze à Bagnols (Photo d'archives Objectif Gard)

L'adjointe au maire de Bagnols Monique Graziano-Bayle (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis ce lundi, la Cèze est interdite à la baignade à Bagnols. Une pollution du cours d’eau a été détectée par l’Agence régionale de la santé, et son origine est désormais connue. 

Elle provient d’un poste de relevage route d’Alès. Il s’agit d’une pompe qui permet d’envoyer les eaux usées d’un point bas vers le collecteur, qui les envoie à la station d’épuration. Or, les derniers orages ont noyé ledit poste de relevage. « Il a été noyé une première fois, il est reparti, puis le lendemain à nouveau, cette fois il n’est pas reparti », explique l’adjointe au maire Monique Graziano-Bayle. 

Or, « lorsqu’un poste de relevage ne fonctionne plus, les effluents partent dans la rivière », ajoute l’élue. La panne a été réparée par Enedis dès qu’elle a été détectée, mais des eaux usées ont été rejetées dans la Cèze sans être passées par la station d’épuration. Résultat : un taux d’escherichia coli, une bactérie qui peut provoquer des diarrhées, largement supérieur à la limite autorisée. Pour que l’eau soit considérée comme de mauvaise qualité pour la baignade, ce taux doit dépasser 1 800 bactéries par 100 millilitres. Après les rejets, il était au niveau du parc Rimbaud de 5 918, au niveau du camping de la Coquille de 2 422 et au niveau de la passerelle de Carmignan de 2 874. Ces prélèvements ont été effectués le 19 août, et communiqués à la ville ce lundi, ce qui a entraîné l’interdiction de baignade par arrêté. 

« Ce genre de pollution demeure exceptionnelle, mais elle pose problème en pleine période de baignade », note Monique Graziano-Bayle. Et ce alors que l’eau de la Cèze est globalement « toujours de très bonne qualité », ajoute-t-elle. Pour éviter que ça se reproduise, la mairie et Enedis réfléchissent à relever les compteurs pour éviter qu’ils ne soient noyés. « Et nous sommes en train de brancher tous les postes de relevage sous surveillance », affirme l’adjointe. La ville en compte aussi aux Escanaux, à Bazine ou encore place Pierre-Boulot. 

De nouvelles analyses ont été effectuées par l’ARS, et les résultats sont attendus incessamment sous peu, en espérant qu’ils soient meilleurs. En attendant, la baignade reste interdite dans la Cèze à Bagnols, et des contrôles de la police municipale veillent au respect de l’interdiction. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio