Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 23.03.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 324 fois

CAMARGUE Le territoire s'engage dans la transition alimentaire

Le territoire Vidourle Camargue a répondu à l’appel à projets du programme national pour l’alimentation (Photo DR)

Dans le cadre de la mission « Alimentation », le Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) Vidourle Camargue s'est engagé pour une transition alimentaire et agricole. Ce territoire est officiellement reconnu « Projet alimentaire territorial » par le ministère.

Le PETR a posé sa candidature à l’appel à projets du Programme national pour l’alimentation, concernant un projet alimentaire territorial (PAT) responsable. Un projet collectif qui fédère l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire (producteurs, transformateurs, distributeurs, collectivités territoriales, acteurs de la société civile et consommateurs) et développe une agriculture durable ainsi qu’une alimentation de qualité.

Cette candidature fait suite au travail mené depuis septembre 2021 autour de cette thématique alimentaire et agricole ainsi qu’à la volonté des élus des communes et communautés de communes de poursuivre leur engagement pour un système alimentaire durable, qualitatif et résilient. Le PETR Vidourle Camargue figure parmi les 25 territoires lauréats pour l’appel à projets sur les 79 territoires ayant candidaté.

Le président, Pierre Martinez, ainsi que Pierre Griselin, vice-président à l’alimentation et à la ruralité, se sont vu remettre cette récompense par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation le 2 mars dernier lors du Salon international de l’agriculture. Une véritable reconnaissance pour le territoire ainsi que pour le travail engagé par les différents acteurs. Cette labellisation PAT c’est aussi l’appui financier de l’État à hauteur de 70%, nécessaire à la pérennisation de la mission « Alimentation ».

Concertation autour d'objectifs stratégiques

Ce projet alimentaire se traduit actuellement par la concertation, à plusieurs reprises, de nombreux acteurs locaux dans l’objectif de construire collectivement un plan d’action pluriannuel d’ici l’été 2022. Des rencontres qui semblent montrer que l’esprit du projet alimentaire territorial se structure d’ores et déjà autour de grands objectifs stratégiques : valoriser les produits et savoir-faire locaux tout en densifiant l’offre spatiale pour favoriser l’accès aux produits locaux et leur visibilité à tous ; encourager l’agriculture de demain, résiliente et tournée vers le territoire ; s’organiser collectivement pour favoriser l’accessibilité sociale et une alimentation pour tous ; activer les leviers nécessaire qui permettent à la fois de lutter contre la pression foncière et d’agir sur la déprise agricole du territoire.

Un axe transversal à ces quatre objectifs est celui de l’éducation et de la sensibilisation des publics (agriculteurs, élus, consommateurs…). La mise en œuvre de ces actions dès cet été permettra d’apporter des réponses aux besoins et enjeux du territoire en matière d’alimentation et d’agriculture.

Yannick Pons

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio