Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 20.06.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 132 fois

CORNILLON La Région soutient les vignerons de Saint-Gély pour obtenir leur aide à la distillation

Les conseillers régionaux Fabrice Verdier et Claire Lapeyronie ont reçu les représentants de la SCA "Les vignerons de Saint-Gély" à la Maison de la Région, à Nîmes, ce mardi. 

- photo Région Occitanie

Il y a une vingtaine de jours, les vignerons de la cave de Saint-Gély nous faisaient part du blocage auquel ils étaient confrontés. Pour une erreur d'écriture sur le degré d'alcool d'une cuve, ils se sont vus refuser l'aide à la distillation de crise. Ils continuent de se mobiliser pour trouver une issue à leur situation. 

"On nous fait un grand cinéma pour pas grand chose". C'est ainsi que Cyril Caffarel résumait l'impasse dans laquelle lui et les autres vignerons de la cave de Saint-Gély sont enlisés. Le 7 août 2023, la cave basée à Cornillon a envoyé à la distillation de crise une cuve de 280 hL. Dessus, les vignerons avaient renseigné un taux d'alcool à 12%. Or, lorsque la cuve a été contrôlée à son arrivée à l'Union des distilleries de la Méditerranée de Vauvert, le taux s'élève à 12,8%. Quelques mois après, les vignerons sont informés par courrier que c'est au-delà du seuil de tolérance de 0,5% et qu'en conséquence, ils ne sont pas éligibles à l'aide de la distillation d'urgence. 

À relire : CORNILLON Une erreur de trois dixièmes coûte cher aux vignerons de Saint-Gély

À cause de ces 3 dixièmes de différence, la cave se trouve privée de 18 200€. Pour les vignerons, c'est un coup dur financier mais aussi moral alors qu'ils pâtissent déjà d'une crise viticole globale. Ils ont alors alerté les médias locaux mais aussi les élus du territoire pour tenter de trouver une solution, malgré les refus de FranceAgriMer. Ce mardi, les conseillers régionaux gardois Fabrice Verdier et Claire Lapeyronie ont reçu à Nîmes le vignerons de la SCA de Saint-Gély.

Face à ces difficultés, les élus régionaux se sont engagés à accompagner les requêtes de la cave coopérative auprès de FranceAgriMer et du Ministère de l’agriculture, notamment à travers un courrier de soutien officiel de la Région. La Région précise dans un communiqué : "D’autre part, les élus régionaux ont réaffirmé le soutien que peut apporter la Région à travers ses politiques agricoles et vitivinicoles volontaristes et des dispositifs mobilisables par la coopérative ou les viticulteurs adhérents en fonction de leurs projets".

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio