Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 08.05.2020 - abdel-samari - 2 min  - vu 1671 fois

CORONAVIRUS 85% des écoles du Gard rouvriront leurs portes la semaine prochaine

Après le confinement et l'apprentissage à distance, les services de l'Éducation nationale travaillent depuis plusieurs jours sur le retour des élèves dans les écoles. Selon nos informations, dans le Gard, ce sont 85% des écoles qui rouvriront leurs portes à partir de lundi, pour les professeurs, et mardi, pour les 50% d'élèves environ qui retrouveront le chemin de l'école, dans la plupart des commune.

"Ce sont sept visioconférences qui se sont déroulées depuis plusieurs jours entre les services de la Préfecture du Gard, les maires et le rectorat pour organiser et planifier cette ouverture à partir du 11 mai" explique Laurent Noé, le Dasen du Gard.

Ce vendredi, le directeur académique des services de l'Education nationale du Gard a fait ses comptes, ce sont 85% des écoles du département qui seront ouvertes en début de semaine prochaine. "Mais cela peut évoluer dans un sens comme dans l'autre, même si de notre côté, nous sommes prêts pour une ouverture à 100%."

Rappelons en effet que les communes de Beaucaire, Bellegarde et Vallabrègues ont décidé de laisser les écoles fermées jusqu'en septembre prochain considérant que les conditions n'étaient pas réunies pour accueillir en toute sécurité les élèves. "Nous avons un protocole sanitaire strict qui est parfaitement adapté. Franchement, si ce n'était pas le cas, vous imaginez que les professeurs des écoles ne feraient pas valoir leur droit de retrait ? Au contraire, aujourd'hui, le sentiment qui domine c'est que les obligations sanitaires sont lourdes entre port du masques, distanciation sociale, gel, classe réduite, etc."

L'inquiétude des maires se conjuguent avec celle des parents qui hésitent encore à mettre leur enfant dans un établissement scolaire alors que la crise sanitaire est encore là. En responsabilité, portant une attention très fortes pour chaque école, Laurent Noé l'assure : "Il n'y aura pas plus de 15 élèves par classe. Il est même probable que le nombre soit inférieur les premiers jours selon les écoles. Le protocole est très précis, pas de récréation tous ensemble. Elle se fera classe par classe pour éviter tout brassage d'élèves. Tout cela doit mettre en confiance. Et n'oublions pas que ce retour à l'école est dicté aussi par la volonté de reprendre les apprentissages dans de bonnes conditions pour tous."

Établissements publics et privées, les conditions d'accueil seront équivalentes : "Nos inspecteurs de circonscription y veillent. Encore demain, des masques seront récupérés par des établissements privés sous contrat qui participent à une mission de service public, rappelons-le" explique Laurent Noé.

Enfin, sur la question des professeurs des écoles qui vont se retrouver à gérer à la fois des cours en présentiel et à distance ? "Si un professeur est mobilisé à 100% sur du présentiel, il n'aura pas à faire les cours à distance. Nous avons une organisation de service qui permettra à d'autres professeurs de prendre le relais."

Après les écoles, ce sont les collèges qui feront leur rentrée le 18 mai. Une question se pose. Est-ce que les collégiens devront changer de classe chaque heure ? "Non, c'est les professeurs qui assureront ce changement. Notre objectif est que les élèves restent dans une même classe toute la journée pour éviter les croisements de groupe."

C'est mieux en le disant...

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais