Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 31.05.2024 - Abdel Samari - 2 min  - vu 373 fois

ÉDITORIAL Conflit israélo-palestinien : ça suffit !

Des Palestiniens fuient la guerre.

- Photo MaxPPP

Il n'est pas concevable d'observer, sans rien faire, un peuple tout entier se faire massacrer.

L'intervention militaire d'Israël en Palestine est désormais devenue une affaire mondiale. À juste titre. Il n'est pas concevable d'observer, sans rien faire, un peuple tout entier se faire massacrer. Cette situation insoutenable pour les civils en proie à la famine et aux conditions de vie misérables ne peut laisser personne indifférent. Et cela même si l'autorité israélienne a de bonnes raisons de vouloir mettre hors d'état de nuire le Hamas, cette organisation terroriste qui a commis les pires atrocités en octobre dernier. Et détient encore de nombreux otages. Bien sûr, personne n'est dupe sur la volonté de ces terroristes d'utiliser les Palestiniens comme bouclier humain. Mais il est tout autant inadmissible de constater que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, et son gouvernement d'urgence, n'entendent pas les pleurs du monde. Comme le rappelle récemment l'Unicef, les attaques du 7 octobre en Israël ont blessé 7 500 personnes et coûté la vie à 1 200 personnes, dont 37 enfants. Au 27 mai, on estime qu’encore 134 personnes sont retenues en otage, dont deux enfants. Depuis plus de six mois, dans la bande de Gaza, ce sont toujours, selon l'Unicef, 36 050 personnes qui auraient été tuées, dont plus de 14 100 enfants et 9 000 femmes. Plus de 81 000 personnes auraient été blessées, dont 12 300 enfants. Des milliers d’autres sont portées disparues et seraient probablement sous les décombres. Enfin, ils sont 1,7 million à avoir fui... Il est dorénavant indispensable de retrouver la raison. Pour débusquer ces terroristes, il y a sûrement une coopération internationale qui doit s'unir pour utiliser les moyens technologiques, diplomatiques pour encourager ces individus à quitter rapidement le pouvoir. Dans le même temps, il est peut-être nécessaire de convaincre l'extrême-droite israélienne de rendre son tablier. Ils ont fait assez de mal. Pas seulement dans la riposte militaire, mais depuis tant d'années où ils n'ont pas cherché une issue favorable avec leurs voisins. Aujourd'hui, difficile de comprendre ce qui se passe sans faire un retour sur l'Histoire. Ce conflit qui oppose les Israéliens et les Palestiniens date de la sortie de la Seconde Guerre mondiale. Cette tragédie actuelle nous le rappelle si tristement. Alors que l'on commémore les 80 ans de la libération de la France, 2024 doit être l'année aussi de la libération de ces peuples. Les deux peuples.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio