Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 04.01.2021 - corentin-migoule - 1 min  - vu 121 fois

ÉTOILE DE BESSÈGES Quatre étapes en ligne et un contre-la-montre pour la 51e édition

Le Français Benoit Cosnefroy est le vainqueur de la dernière édition. (Photo DR)

L’épreuve gardoise, synonyme d’ouverture de la saison cycliste sur route en France, aura bien lieu du 3 au 7 février. À l’occasion de cette 51e édition, la première sans son emblématique organisateur, Roland Fangille, décédé le 19 novembre dernier, les routes gardoises seront évidemment mises à l’honneur.

Il y a quelques jours, les organisateurs de l’Étoile de Bessèges ont officialisé, outre le maintien de la 51e édition, son parcours et les 22 équipes qui y prendront part. Ce sont pas moins de neuf écuries françaises, dont Groupama FDJ, Cofidis, Arkéa-Samsic et AG2R Citroën, qui s’élanceront de Bellegarde le 3 février prochain.

Le lendemain, les coureurs partiront de Saint-Geniès-de-Malgoirès pour arriver à La Calmette, au terme d'un périple de 150 kilomètres. La troisième étape, qui donnera l’occasion aux puncheurs de s’illustrer, est une boucle au départ de la cité bességeoise, précédant un week-end en apothéose avec une arrivée près d’Uzès, à Saint-Siffret, puis un contre-la-montre individuel dans Alès en guise de final décisif le dimanche.

Si l’équipe Ineos Grenadiers, tout comme les écuries américaines Trek Segafredo et EF Pro Cycling seront bien de la partie, ce ne sera pas le cas d’Astana, Movistar et Quick Step, que la direction de la course a été contrainte de refuser pour respecter le taux de 50 % d’équipes World Tour, afin de ne pas pénaliser les équipes de second rang, qui profiteront assurément de la visibilité d’un événement diffusé sur la chaîne L’Équipe.

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio