Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.12.2023 - Marie Meunier - 3 min  - vu 2659 fois

FAIT DU SOIR À Cornillon, la crèche de Jean-Marc Estournel fourmille toujours autant d'histoires

crèche jean-marc estournel cornillon

Jean-Marc Estournel devant sa crèche de 30m2 qu'il a mis 86 jours à installer.

- photo Marie Meunier

Il a fallu 537 heures de travail à Jean-Marc Estournel pour installer sa crèche aux dimensions spectaculaires, au sein du Château Belle des Lières, à Cornillon. Le résultat est toujours aussi incroyable, entre tradition et modernité, avec un petit côté facétieux et ludique.

jean marc estournel crèche cornillon gilles delalieu
Jean-Marc Estournel avec le maire de Cornillon, Gilles Delalieu, lors de l'inauguration de la crèche ce jeudi 30 novembre. • photo Marie Meunier

À 68 ans, Jean-Marc Estournel est toujours autant passionné. En 2014, il a commencé à installer sa grande crèche au sein de l'église de Cornillon, mais il s'est retrouvé un peu à l'étroit. Alors pour la deuxième année, elle trône au sein du domaine Château Belle des Lières, en bas du village. Après 86 jours non-stop de travail, le résultat est toujours aussi fabuleux. La crèche s'étend sur près de 30m2 où sont disposés près de 1 000 santons : 650 personnages et 350 animaux. 

Alors bien sûr, on retrouve des scènes de la Nativité avec Marie, qui a encore le ventre rond, en attendant le 25 décembre. Dans cet immense tableau, figurent moult références aux paysages du sud de la France mais aussi à l'actualité nationale et locale. Si vous regardez bien, vous pourrez voir un santon Professeur Raoult à côté d'un centre de vaccination, ou bien un container débordant de poubelles jaunes en référence au nouveau système de traitement des déchets dans l'Agglomération du Gard rhodanien.

Même au sein de la crèche, les santons font le tri sélectif. Mais attention aux dépôts sauvages. • photo Marie Meunier

Des références en pagaille

Aucun détail n'est laissé au hasard afin que le réalisme soit toujours au rendez-vous. Cela va de l'effet ouaté de la barbe à papa que s'apprête à déguster un santon au vernissage plus ou moins mat des boules de pétanque. Sans oublier les nombreux clins d'œil aux associations et entreprises du Gard rhodanien dont les logos sont disséminés un peu partout dans la crèche, comme le Toto club, la boucherie Miaille, Nicollin, la compagnie Née au vent... 

Le cirque en bas, le boulodrome plus haut.  • photo Marie Meunier

Cette crèche est aussi un voyage à travers le sud de la France. On peut aussi bien y voir les taureaux de Camargue que Manon des Sources, les champs de lavande ou le moulin de Daudet qui évoquent la Provence. Jean-Marc Estournel a même réussi à créer un système pour faire souffler le Mistral dans les fourrés. Tandis que les maisons en pierre et l'omniprésence de la mousse nous plongent dans les Cévennes. Tout ce petit monde est dominé par le Gerbier des Joncs, un sommet ardéchois, qu'a réussi à reproduire pour la première fois le Gardois. Il a aussi ajouté des petits chalets en bois pour parfaire l'ambiance de Noël. 

Où est passée la punaise de lit ?

Jean-Marc Estournel n'est jamais à court d'idées, même la nuit. Alors il fait un nœud à la chaîne de ses lunettes pour s'en rappeler le lendemain matin. C'est peut-être comme cela qu'il a pensé à mettre un santon ours dans une grotte en référence à la bière "Papa Ours" brassée par le domaine qui l'héberge. Ou à proposer un petit concours : celui qui parvient à trouver la punaise de lit dissimulée dans la crèche et l'apporte au comptoir gagne une bouteille de vin ou une canette de bière. Ouvrez bien vos yeux car ce parasite, qui fait beaucoup parler de lui en ce moment, est en taille réelle...

Jean-Marc Estournel a réussi à recréer une cabane de gardian avec son toit de chaume.  • photo Marie Meunier

Il faudrait des heures et même repasser à plusieurs reprises pour apprécier toutes les saynètes et trouver tous les personnages emblématiques et références qui jalonnent la crèche. Un peu comme dans un album de "Où est Charlie ?" ou dans le film "Astérix Mission Cléopâtre", on a beau l'avoir vu des dizaines de fois, on remarque toujours une petite chose qu'on n'avait pas vue. 

La crèche de Jean-Marc Estournel est visible jusqu'au 28 janvier, au domaine Château Belle des Lières (40, chemin du tilleul de Jean) à Cornillon. Elle sera visible tous les après-midis de 14h à 19h et son créateur sera présent. À partir du 9 janvier, elle sera accessible que les week-ends de 10h à midi et de 14h à 19h. 

Redécouvrez notre reportage vidéo tourné il y a deux ans : www.objectifgard.com/a-la-une/fait-du-jour-video-decouvrez-la-creche-unique-en-son-genre-de-jean-marc-estournel-a-leglise-de-cornillon-6376.php

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio