Publié il y a 1 an - Mise à jour le 19.05.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 983 fois

FAIT DU SOIR Pour défendre la bouvine, les élus et l'État font tomber les barrières

concours abrivado vauvert chevaux

Le concours d'abrivado a été remporté par la manade Martini 

- Photo Corentin Corger

Sous la houlette de Jean Denat, maire de Vauvert, des élus de tous bords ont assisté au 36e concours d'abrivado ainsi que Chloé Demeulenaere, sous-préfète du Gard en charge de la Politique de la ville, qui a découvert cette tradition camarguaise. 

Pour la deuxième année consécutive et la sixième fois de son histoire (1991, 1998, 1999, 2000, 2022 et 2023), la manade Martini a remporté le concours d'abrivado de Vauvert. Une victoire forcément symbolique qui intervient quelques jours après le décès de Samuel Fougairolles qui faisait partie de cette manade familiale. C'est Gérard Barbeyrac, double vainqueur de la Cocarde d'Or et natif de Beauvoisin, qui a remis le trophée au gagnant. Ce 36e concours d'abrivado, 4e souvenir Pierre Aubanel, fait partie des événements incontournables de la saison. "Le concours d'abrivado est né à Vauvert ! Il a été recopié depuis, mais il a gardé un parcours singulier, historique et technique. Pour un élévage, gagner le concours d'abrivado de Vauvert est un signe de reconnaissance et d'une qualité du travail", confie Jean Denat. 

"Je ne connais pas la Bouvine"

Cette année, à l'heure où les traditions camarguaises sont menacées, le maire de Vauvert a souhaité que les élus de tous bords soient présents pour montrer l'importance de la Bouvine et l'intérêt de la défendre. Certes les maires des communes avoisinantes, Joffrey Léon (Uchaud), André Brundu (Aubord) et Théos Granchi (Bernis) sont déjà convertis, tout comme le sénateur Les Républicains Laurent Burgoa, mais pour d'autres on est encore au stade de l'apprentissage. C'est le cas pour Michel Sala, député de la 5e circonscription du Gard. "Très franchement, je ne connais pas la bouvine. Je suis venu pour m'en imprégner. C'est important de maintenir ces fêtes populaires, les gens y sont attachés. Je défends complètement les courses camarguaises", confie l'élu insoumis. 

vauvert concours abrivado sala
Le député LFI Michel Sala remettant un prix  • Photo Corentin Corger

Après les abrivados, les arènes Jean Brunel ont aussi accueilli une manche du Trophée des As. Michel Sala était d'ailleurs accompagné du Nîmois Sébastien Rome, député également LFI dans l'Hérault. Le Cévenol n'ira pas en revanche voir les corridas dans les arènes du Tempéras ce week-end à Alès à cause d'un emploi du temps chargé. Béatrice Leccia, porte-parole d'EELV dans le Gard, avait fait aussi le déplacement. Son parti milite pour une reconnaissance du monde de la bouvine au patrimoine mondial de l'Unesco selon certaines conditions. Des élus donc surtout de la Nupes, sans oublier Maryse Giannaccini, vice-présidente du Département, pour défendre les traditions camarguaises, un fait plutôt rare mais pas étonnant quand l'invitation vient d'un socialiste. 

"Je me sens encore un peu plus Camarguaise"

"Pour défendre les traditions, il faut dépasser les appartenances politiques et c'est en les partageant avec ceux qui nous rejoignent qu'elles auront de l'avenir", poursuit le premier édile vauverdois. Car ce dernier a aussi invité pour l'occasion Chloé Demeulenaere, sous-préfète du Gard en charge de la Politique de la ville. "Je suis là sur mon temps personnel. C'est important de venir pour mieux comprendre le territoire et réussir à s'immerger dans les traditions locales. Je me sens encore un peu plus camarguaise", commente-t-elle alors qu'elle assistait pour la première fois à une abrivado et qu'elle a pu bénéficier d'une petite leçon de la part des élus. 

concours abrivado vauvert  Chloé Demeulenaere
Sur l'estrade, la sous-préfète Chloé Demeulenaere a découvert l'abrivado  • Photo Corentin Corger

Alors que les fêtes votives vont bientôt démarrer, la sécurité des manifestations est une des principales préoccupations de la préfecture durant la période estivale. D'où l'intérêt de cette présence et de renforcer le lien avec les élus. "La sécurité est évidemment prise en compte. Les gens qui viennent sur ce genre d'événements sont conscients des risques et les parents doivent surveiller leurs enfants. Cela fait partie du jeu et de l'apprentissage en famille", complète la représentante de l'État. Avec les autres événements à venir, Jean Denat veut continuer à mettre en lumière le monde de la Bouvine et faire connaître le travail des manadiers. 

Découvrez d'autres images de ce 36e concours d'abrivado : 

concours abrivado vauvert
La foule était présente pour l'occasion  • Photo Corentin Corger

concours abrivado vauvert denat brundu burgoa léon
André Brundu, maire d'Aubord, Jean Denat, maire de Vauvert, Laurent Burgoa, sénateur et Joffrey Léon, maire d'Uchaud, ensemble pour la Bouvine  • Photo Corentin Corger

concours abrivado vauvert
Ce concours met en avant la beauté de la race Camargue  • Photo Corentin Corger

vauvert concours abrivado
La manade Martini a reçu le trophée du vainqueur  • Photo Corentin Corger

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio