Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 04.01.2018 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 1338 fois

FLOP POLITIQUE Au FN, Yoann Gillet à la peine

En cette fin d'année, il est plus que temps de dresser le bilan. Objectif Gard vous propose sa sélection de celles et ceux qui ont marqué 2017 pour le meilleur, et pour le pire... Place aujourd’hui à l'ex-patron du FN 30 et son cuisant échec aux Législatives de juin.
L'ex-secrétaire départemental du FN dans le Gard, Yoann Gillet. (Photo : Objectif Gard)

On ne sait pas si Yoann Gillet aime le vin mais, une chose est sûre, 2017 n’aura pas été un grand cru pour le patron du Front National gardois. Aux Législatives de juin, le chef de file était sûr de lui et prédisait, tel un Nostradamus des grands jours, un « grand chelem ». On allait voir ce que l’on allait voir ! On attend encore...

La méthode Coué s'est soldée par un échec, un fiasco même au vu des tonitruantes déclarations. Ses prédictions n’ont pas été suivies d’effet. Seul « miracle » : la réélection du député sortant Gilbert Collard, sur la 2e circo, que l'on ne peut même pas créditer à Yoann Gillet, mais bel et bien au charisme et à la personnalité de l'ancien avocat. 

Alors, comment expliquer cette déconvenue ? Les partisans de Yoann Gillet nuancent, expliquant que le secrétaire départemental a payé le débat raté de Marine Le Pen durant l’entre-deux-tours de la présidentielle. C'est fort possible. D’autres frontistes sont plus incisifs et critiquent la personne : un homme guidé par une soif hégémonique du pouvoir. Une main-mise sur la fédération avec le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, qui a nuit à la réussite collective. Les erreurs de casting « de candidats mal préparés » en est l’illustration, selon eux. Comme souvent, la vérité est à mi-chemin…

Yoann Gillet quitte le secrétariat du FN

En ne s’appuyant que sur les faits, on rappelle que Yoann Gillet quitte le secrétariat départemental dans la foulée des Législatives. Une révocation ? Pas le moins du monde, explique-t-il : « J’ai souhaité quitter le secrétariat départemental pour me consacrer à mes mandats locaux », ainsi qu’à sa fonction de directeur de cabinet du maire de Beaucaire. Il est vrai qu’à vouloir tout faire, on finit par faire tout mal.

Désormais, le conseiller départemental de Vauvert et suppléant de Gilbert Collard, Nicolas Meizonnet, mène la barque... Une désignation sur les bons conseils de ce même Gilbert Collard. En politique, il faut se prémunir de ses ennemis et surtout, savoir se garder de ses amis.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Lire aussiFAIT DU JOUR Les législatives, le pari raté du FN

GARD Nicolas Meizonnet écrit une nouvelle page du FN 

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais