Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 03.02.2018 - anthony-maurin - 1 min  - vu 267 fois

GARD 2018, l'année des jeunes catholiques

(Photo Anthony Maurin).

Le synode des jeunes catholiques gardois, dont les actes et les orientations seront publiés dans quelques semaines par Mgr Robert Wattebled, évêque de Nîmes, au cours d’un rassemblement diocésain, est un moment fort dans la vie du diocèse.

Ce travail est l’aboutissement d’une démarche qui a démarré par un questionnaire adressé aux jeunes de 12 à 35 ans sur leur vie personnelle, leur vision de la société et de l’Eglise. Le bilan sera donné lors d'un rassemblement "intergénérationnel" programmé à Notre-Dame de La Gardiole (commune de Conqueyrac), le samedi 24 mars (Veille du Dimanche des Rameaux et de la JMJ 2018 vécue en diocèses; avant celles de Panama en 2019).

2018 est pour l’église catholique l’année des jeunes. Ainsi en est-il pour l’église universelle en plein préparatifs du synode des évêques qui se tiendra à Rome, du 3 au 28 octobre, sur "La jeunesse, la foi et le discernement vocationnel".

Un grand nombre de participants est attendu au rassemblement diocésain qui, au-delà de la place des jeunes dans l’Eglise, interrogera l’avenir des communautés et l’expression de la foi catholique dans le Gard. Inscriptions en ligne sur le site internet dédié au rassemblement enchrist2018.fr.

Au terme d’une démarche lancée en septembre 2016 et sur la base des 3022 réponses à un questionnaire adressé aux jeunes Gardois de 12 et 35 ans, sur leur vie personnelle, leur perception de la société et de l’Eglise, de jeunes délégués se réuniront samedi 10 février, à Brignon, pour mettre la touche finale aux orientations qui ont été votées et qui seront publiées le 24 mars à La Gardiole.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais