Actualités
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 10.12.2021 - stephanie-marin - 2 min  - vu 88 fois

GARD 7 500 poches de sang disponibles en Occitanie, il en faudrait 11 000

Une grande collecte de sang sera organisée le lundi 13 décembre de 12h à 18h. (Photo d'illustration : Thierry Allard / Objectif Gard)

Mon sang pour les autres, la plus grande collecte d’Europe du Rotary, aura lieu en plein cœur de Nîmes lundi 13 décembre 2021. Toute la journée, les membres des clubs Rotary de Nîmes, Nîmes Carré d’Art, Nîmes Mont Aigoual, Nîmes Tour Magne et Inner Wheel (conjoints des rotariens) vont unir leurs forces, avec les équipes de l'établissement français du sang (EFS), pour mettre en place une collecte exceptionnelle.

En raison du contexte sanitaire particulièrement dégradé, les réserves de sang sont actuellement très faibles. L'établissement français du sang indique que moins de 7 500 poches de sang sont aujourd’hui disponibles en Occitanie alors qu’il en faudrait 11 000 pour couvrir les besoins des malades pendant la période des fêtes de fin d’année. La crise sanitaire impacte très fortement depuis 20 mois l’activité de l’EFS. La collecte est en tension permanente du fait d’une fréquentation faible des collectes par les citoyens : ces derniers mois, environ 15% des rendez-vous sont restés vacants.

S'ajoute un bouleversement de l’offre de collecte. Les collectes en entreprises, dans les lycées et sur les campus, qui représentent 20 à 30% des dons, ont été en grande partie suspendues pendant plusieurs mois. Ainsi qu'une pénurie en ressources humaines : pour collecter du sang il faut des donneurs, mais aussi du personnel de santé. L’EFS fait face à de très fortes tensions sur les métiers d’infirmiers et de médecins sur l’ensemble du territoire, avec plus de 200 postes vacants.

De plus, la fin d’année est une période habituellement sensible pour l’EFS : départ en vacances, préparation des fêtes de fin d’année, épidémies saisonnières, aléas météorologiques... Cette année, une nouvelle fois, la pandémie de Covid-19 s’ajoute aux difficultés traditionnelles, alors que les besoins des malades restent les mêmes et que les réserves ne sont pas inépuisables. Pour donner son sang, il faut être âgé de 18 à 70 ans et peser au moins 50 kg, se munir d’une pièce d’identité, ne pas venir à jeun et bien s’hydrater avant et après le don.

Le pass sanitaire n’est pas exigé sur les collectes, l’EFS accepte tous les donneurs vaccinés ou non vaccinés. Les personnes ayant présenté des symptômes de Covid doivent attendre 14 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Il est également possible de donner son sang après une injection de vaccin contre le Covid-19, sans aucun délai d’ajournement à respecter. Pour en savoir plus, faites le test en ligne :https://dondesang.efs.sante.fr/puis-je-donner.

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais