Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 15.02.2024  - 3 min  - vu 1364 fois

GARD Consommer local au Mas des agriculteurs changera tout !

mas des agriculteurs produits locaux viala robert

Jean-Paul Robert et Patrick Viala 

- Photo Corentin Corger

Publireportage. « Venir ici c’est un acte citoyen et politique. On vote avec son caddie, on vote pour le territoire et pour notre agriculture. Si les consommateurs veulent nous soutenir, il faut venir ici ».

Du 25 janvier au 2 février, la France et notamment le Gard a connu une mobilisation du monde agricole sans précédent. « C’était une manifestation historique, je n’avais jamais vu ça de ma vie, de voir toutes les filières confondues manifester leur mécontentement et tirer la sonnette d’alarme », confie Patrick Viala, vigneron et céréalier à Saint-Nazaire-des-Gardies. Un ras-le-bol général qui s’est exprimé alors que les difficultés sont dénoncées depuis plusieurs années.

Une baisse des revenus, des aléas climatiques qui se multiplient (grêle, sécheresse, canicule) et un amoncellement de réglementations toujours plus complexes les unes que les autres. Pour protester, le mouvement agricole a choisi de bloquer les axes routiers et autoroutiers comme sur l’échangeur A54/A9 à Nîmes-Ouest, mais aussi de mener des opérations en vidant des camions de produits étrangers comme à Gallargues et Garons.

« Par leur acte d’achat, ils peuvent changer les choses »

« Malheureusement, cela a fait apparaître une autopsie de notre commerce avec la découverte de choses que l’on savait déjà et une concurrence complètement déloyale avec des molécules interdites en France et certains produits maquillés. Avec des fausses étiquettes, ce qui montre que certains de nos partenaires de la grande distribution et du négoce n’ont pas beaucoup de scrupule », complète Patrick Viala.

mas des agriculteurs produits locaux
Les fruits et légumes sont moins chers qu'en grande surface • Photo Corentin Corger

Un agriculteur qui est aussi président du Mas des Agriculteurs situé à Nîmes. Un marché de producteurs locaux dont sont associés 3 000 exploitants avec 600 apporteurs différents chaque jour afin de proposer 90 % de produits gardois. Un lieu précurseur qui combine la juste rémunération pour les agriculteurs et un prix accessible pour le consommateur. « Dès les premiers jours de la crise, on a senti un énorme élan de sympathie et de solidarité de la part de nos concitoyens. Le grand public nous a été favorable. On voit de nouveaux clients venir au Mas. Nous tenons à les remercier et à leur dire que par leur acte d’achat, ils peuvent changer les choses », insiste Patrick Viala avec l’acquiescement de Jean-Paul Robert, directeur du Mas des agriculteurs.

Une grande diversité de produits gardois

Une nouvelle prise de conscience avec les événements récents qui a donné l’idée au Mas des agriculteurs de lancer une nouvelle campagne intitulée : « Votre choix de consommer local changera tout ! ». Ce grand marché redonne de la valeur ajoutée aux exploitants et montre surtout la pertinence de fonctionner en circuit-court même si forcément un produit local de qualité demande quelques centimes supplémentaires par rapport à la grande distribution, notamment sur la viande. « Notre alimentation est sacrée et elle a un coût », tient à rappeler Patrick Viala.

mas des agriculteurs produits locaux
Au Mas, la viande est gardoise  • Photo Corentin Corger

« Sur les fruits et légumes, on propose des prix inférieurs à toutes les grandes surfaces, très compétitifs tout en rémunérant mieux nos producteurs », assure Jean-Paul Robert. Des fruits et légumes qui ont poussé dans les territoires gardois, du riz de Camargue, de l’huile d’olive gardoise, de nombreux produits labellisés AOP et IGP sont disponibles. Sans oublier la viande gardoise, élevée, abattue et transformée sur le territoire, gage d’une certaine qualité ainsi que le vin. « On a la plus grande cave à vin du Gard dans le monde », pour citer la formule de Jean-Paul Robert.

Les consommateurs gardois ont compris que la véritable maison des agriculteurs c’est le Mas des agriculteurs. « Venir ici c’est un acte citoyen et politique. On vote avec son caddie, on vote pour le territoire et pour notre agriculture. Si les consommateurs veulent nous soutenir, il faut venir ici », conclut Patrick Viala. Toujours dans sa démarche de mettre à l’honneur le savoir-faire local, le Mas organise le 17 mars la quatrième édition de son concours bovin et ovin. Avant, du 24 février au 3 mars, les agriculteurs gardois seront en opération de séduction au Salon international de l’agriculture.

Pour plus d'informations sur le Mas des agriculteurs, rendez-vous sur le site lemasdesagriculteurs.fr (cliquer ICI) et la page Facebook (cliquer ICI). Le Mas des agriculteurs. 581 rue Michel Debré 30 000 Nîmes. 

Le Mas des Agriculteurs vu de l'extérieur • Photo Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio