Publié il y a 1 an - Mise à jour le 07.09.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 8992 fois

GARD "Des précipitations de plus forte intensité" attendues cet après-midi

(DR)

Image d'illustration (Photo Noémie Meger)

À 12 heures, la préfecture du Gard fait un point concernant l'épisode orageux qui touche actuellement le Gard. De fortes pluies, du vent et un risque de grêle sont attendus cet après-midi. 

Depuis 6 heures du matin, les services de Météo France ont placé le Gard en vigilance orange « pluie-inondation », « orages » et jaune « crues ». Le service départemental d’incendie et de secours du Gard a procédé à 43 interventions depuis cette nuit dont 21 personnes sauvées et 8 mises en sécurité. Des routes restent encore fermées à la circulation et font l’objet de déviations routières. Après une accalmie, des averses commencent à parcourir le département, des reliefs jusqu’aux plaines. Une dégradation orageuse pourrait toucher le Gard dès la fin d’après-midi, avec des précipitations de plus forte intensité, un changement de vent et un risque de grêle.

En conséquence, la préfète du Gard décide que : les sorties se feront en début d’après-midi pour tous les élèves scolarisés pour permettre un retour à domicile avant 15 heures. Les transports scolaires sont organisés en conséquence en lien avec le conseil départemental du Gard, le conseil régional, les autorités organisatrices de transports et la direction des services départementaux de l’Éducation nationale du Gard ; du départ anticipé des enfants accueillis dans les centres de loisirs, en liaison avec les parents. Les enfants devront rester dans la structure d’accueil tant qu’ils ne sont pas pris en charge par leurs parents.

Enfin, le Vistre a dépassé la côte maximale relevée en 2005. La préfète demande aux maires concernés de mobiliser leur plan communal de sauvegarde respectif en raison des risques de débordements (notamment pour les campings situés à proximité). Une attention particulière doit être portée à l’état des voiries et à l’existence d’embâcles pouvant obturer les évacuations d’eau.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio