Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 03.03.2018 - veronique-palomar - 3 min  - vu 505 fois

GARD Droits des femmes : le Département s'engage pour l'égalité réelle

2e édition des Journées départementales des droits des femmes : 60 acteurs gardois aux côtés du département pour une semaine riche en propositions.
Denis Bouad est entouré à gauche par Sandrine Bonnamich, déléguée départementale aux droits des femmes, représentant le préfet, et à droite par Isabelle Fardoux-Jouve, conseillère départementale déléguée à la lutte contre les discriminations, à la promotion de la laïcité et à l'égalité entre les femmes et les hommes (Photo département) - CHRIS

Denis Bouad, président du Département du Gard et Isabelle Fardoux-Jouve, conseillère départementale, déléguée à la lutte contre les discriminations, à la promotion de la laïcité et à l'égalité entre les femmes et les hommes, ont présenté le programme des Journées départementales des droits des femmes. Rencontres, conférences, expositions, théâtre composent ce programme décliné sur l’ensemble du département.

Pour le département, l’organisation des Journées départementales des droits des femmes, comme le souligne Denis Bouad, son président est "de valoriser le travail quotidien des associations et des structures gardoises en coordonnant toutes les initiatives engagées dans le Gard." Et cette années elles sont nombreuses puisque "cette deuxième édition a vu nos espérances dépassées par l’engouement et l’enthousiasme des partenaires pour s’associer à notre démarche: de 13 acteurs gardois l’an dernier, nous sommes passés à soixante."

Les derniers mois ayant été marqués par des événements médiatiques autour des violences sexistes et sexuelles (Procès de Pontoise, «On n’est pas couché», Une des Inrocks, Affaire Weinstein #Balancetonporc et #MeToo), cela donne le ton des débats. Et Denis Bouad et Isabelle Fardoux-Jouve d'espérer " que ces événements, ces témoignages, ces mobilisations, qui attestent d’une prise de conscience collective, permettront aussi des avancées sur notre territoire pour lutter contre les violences faites aux femmes et favoriser l’égalité des droits."

Le Département s'engage pour la promotion des droits des femmes 

Tenu, conformément à la loi de 2014, de publier annuellement un rapport sur l'égalité entre les femmes et les hommes, le Département a souhaité aller au-delà de ses obligations. L’assemblée départementale présente ce rapport en session extraordinaire pour souligner sa volonté d’agir en la matière. À noter qu'il est le seul à le faire.

Temps forts du programme

Laurent Rebelle
Laurent Rebelle

L’événement phare de cette programmation se déroulera au Pont du Gard, le jeudi 8 mars, à 20 heures, date de la Journée internationale des droits des femmes, avec l’organisation d’une table ronde sur le thème « Féminisme et religions". Elle a l'intérêt de réunir cinq intervenantes de confessions différentes. Isabelle Fardoux-Jouve a en effet réussi à mobiliser les instances de la conférence des Responsables de culte en France, avec l’aide de son président, François Clavairoly. Chaque culte a proposé une intervenante et la table ronde accueillera ainsi :

Fabienne Daull, médecin (recherche en physiologie et bioéthique) et théologienne. Elle a eu des responsabilités ecclésiales dans l’équipe nationale des Scouts de France à Paris puis dans le monde de la santé à Lyon (aumônière d’hôpital, responsable diocésaine de la pastorale de la santé, enseignante à l’Université catholique de Lyon). Depuis 4 ans à Nîmes, et retraitée, elle est membre du Comité d’éthique du CHU et depuis peu, présidente du Centre de Réflexion et d’études chrétiennes.

Janine Elkouky. Elle a fait ses études à Strasbourg, où elle a été l'élève du Grand Rabbin Max Warschawski. Elle donne depuis de nombreuses années, à Strasbourg et ailleurs en France, en Belgique, en Suisse, des cours et des conférences sur le thème des femmes dans le judaïsme. Elle a à son actif de nombreux articles sur ce sujet.  Elle contribue au mensuel Information juive. Elle est l'auteur de Chroniques bibliques au féminin (2013), de Chroniques talmudiques au féminin (2017) et de trois romans : « Passés composés », publié en 2003, et traduit en serbe en 2007, « Trois femmes et un siècle », publié en 2013 et lauréat de plusieurs prix, et « Le feu du diable », publié en septembre 2017. Elle a conquis de haute lutte en 2006 l'éligibilité des femmes dans les Consistoires concordataires et a été vice-présidente du Consistoire israélite du Bas-Rhin.

Vendredi 9 mars : se tiendra une conférence animée par Lucy Michel, docteur en linguistique française, sur « la féminisation du langage »,  aux Archives départementales à Nîmes.

.

CHRIS
CHRIS

 « les alésiennes s’em’mêlent » de deux artistes alésiennes. Dominique Signès (photographe) a relevé le défi de s’inspirer directement des tableaux de Claire Chapon (artiste peintre) pour réaliser de surprenantes photos et créer un lien entre deux univers : la photo et la peinture. À voir jusqu'au 16 mars à l'Hôtel du Département.

Tout le programme est sur :  gard.fr

Véronique Palomar

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais