Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 18.11.2014 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 190 fois

GARD Les agents des routes obtiennent gain de cause

Manifestation ce matin des agents des routes, à l'appel de la CGT. Droits réservés.

Rassemblés ce matin devant la direction des routes du conseil général du Gard, 80 agents (sur les 300 du service, NDLR) ont réclamé que les 33 postes laissés vacants, suite à une réorganisation des services l'an dernier, soient comblés. "Après les intempéries, le drame qui s'est produit ce week-end et le dispositif de viabilité hivernal mis en place en cas de chute de neige, nous avons besoin d'agents sur le terrain", soutient Christophe Jeanjean, responsable CGT de la commission route au conseil général du Gard.

Sur les 33 postes vacants, 13 concernent les adjoints techniques et les 20 autres sont des places de coordinateur de travaux. Après une rencontre avec le directeur général des services départementaux Didier Bacqueville, la CGT a annoncé que les agents ont eu gain de cause. A quelques jours du débat d'orientation budgétaire du conseil général, "toutes nos revendications ont été acceptées". D'ici la fin de l'année, le conseil général recrutera 13 adjoints techniques. Pour les 20 coordinateurs de travaux, quatre agents seront recrutés et "les agents des routes seront privilégiés pour pourvoir aux postes restants", ajoute Christophe Jeanjean.

L'organisation du travail reste une préoccupation majeure suite aux intempéries d'octobre et au drame de samedi. "On prend ce dossier avec des pincettes mais selon nous, il aurait été préférable que des patrouilles de secteur soient mobilisées, en plus de la signalisation", conclut le syndicaliste.

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais