Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 30.05.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 222 fois

GARD Sept lauréats soutenus par le réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée

Les Lauréats 2021 de REOM avec le président Richard Marlier et Françoise Nyssen (Photo Loïc Molina).

Françoise Nyssen parrainait cette édition au Mas saint Gabriel (Photo Loïc Molina).

Le réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée a rassemblé plus de 300 dirigeants d’entreprise et institutionnels au mas Saint-Gabriel le 19 mai dernier pour l’édition 2022 de sa Fête des lauréats.

L’association a mis en valeur les 26 entrepreneurs dont six Gardois qu’elle a décidé d’accompagner à partir de 2021. Son président Richard Marlier a souligné la pertinence de ce réseau solidaire face aux défis économiques, sociaux et environnementaux à venir.

Le village des lauréats, installé pour l'occasion au mas Saint-Gabriel, a permis à la promotion 2021 de se présenter aux invités avant une cérémonie de remise des trophées présidée par Richard Marlier et dont la marraine était Françoise Nyssen. Le président de REOM a mis en évidence "la volonté intacte des créateurs et des repreneurs d’entreprises françaises malgré la guerre en Ukraine", invitant les membres et les lauréats du Réseau à être "opportunistes et agiles, car le manque de visibilité sur l’avenir et l’incertitude ambiante vont créer des situations nouvelles, inimaginables."

Richard Marlier président REOM (Photo Loïc Molina).

En 2021, le réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée a reçu près de 700 demandes d’aide et sélectionné 26 lauréats à la tête de 17 entreprises. Dix créateurs, dix repreneurs et six entreprises en développement ont obtenu un prêt d’honneur et bénéficient de l’accompagnement individualisé de chefs d’entreprises adhérents du réseau pour au moins 24 mois. "Les prêts octroyés en 2021 s’élèvent à un million d’euros, dont 665 000 euros de prêts d’honneur et 335 000 euros de co-financement Bpi France", commente Richard Marlier, président de REOM. "Cela représente un record, une hausse de 48 % des financements par rapport à 2020."

Depuis deux ans, le réseau enregistre en particulier un nombre croissant de reprises d’entreprises, des opérations qui peuvent se révéler aussi complexes que des créations selon le directeur de REOM Gilles Capella qui conclut : "Les repreneurs doivent relever le défi de la poursuite d’activité en l’absence du dirigeant historique, avec un nouveau mode de management notamment."

Gilles Capella directeur REOM (Photo Loïc Molina).

Le réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée a réuni 61 comités de sélection et d’engagement en 2021 pour retenir 26 dirigeants d’entreprises à accompagner dans trois catégorie : création, reprise et développement.

Les Gardois suivants ont été soutenus :

Phoenix-Temporis (Nîmes) de Jessyca Audren en juillet 2021 pour ce cabinet de recrutement, franchise de Temporis, premier réseau national d’agences d’emploi en franchise. Accompagnement : Pierre-Jean Auriac et Patrick Cizeron. Prêt d’honneur de 30 000 euros.

Hydronim (Marguerittes) de Laurent Gewiss en mars 2021 pour une entreprise de fabrication, installation et entretien de pompes professionnelles (marque Maroger) ; achat-revente d’autres matériels pour l’eau (réservoirs, clapets, filtres, etc.). Accompagnement : Abdesselam El Mezzouze et Cyril Rouverand. Prêt d’honneur de 25 000 euros.

Terre Rouge (Langlade) d'Olivier Richard en mai 2021 pour une marque de prêt à porter printemps/été, sacs et accessoires, distribuée par plus de 2000 points de vente indépendants, essentiellement en France, Italie, Espagne et Royaume-Uni. Accompagnement : Florence Levy et Fabien Magda. Prêt d’honneur de 50 000 euros.

Pro Tig (Alès) de Ludivine Pacheco et Johan Watel en juin 2021 pour un atelier de tôlerie et chaudronnerie fine. Découpe de pièces au jet d’eau haute pression (tous matériaux). Accompagnement d'Olivier Maris et Arnaud Guigon. Prêt d’honneur de 30 000 euros.

Marvin (Nîmes) d'Henri-Joseph et François Mouchati en décembre 2021 pour le développement et commercialisation du logiciel Marvin, robot administrateur de biens destiné aux professionnels de l’immobilier (gestion locative). Accompagnement : Luc Ardellier et Jean-Marie Terras. Prêt d’honneur de 100 000 euros chacun (dont la moitié de Bpi France).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais