Actualités
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.10.2022 - stephanie-marin - 4 min  - vu 420 fois

GARD Tout simplement Hip hop : Da Storm dévoile la programmation

Le battle Only BBboying fait son grand retour. (Photo : DaStorm) - Picasa

La 16e édition du festival Tout simplement hip hop aura lieu du 20 octobre au 9 novembre dans plusieurs sites gardois et cela grâce à de nombreux partenariats.

Depuis 16 ans, le festival Tout simplement hip hop revient tel le refrain d'une chanson. Enfin, non, retirons immédiatement cette comparaison, car un refrain se répète à l'identique, tandis que l'association Da Storm, organisatrice de l'événement, n'a de cesse de se renouveler en multipliant les propositions. Cela passe parfois par un retour en arrière, une envie de ressortir des cartons ce qui avait pourtant fait le succès du festival, rangés à la cave pour laisser de la place à d'autres animations.

"Only Bboying", le battle international réapparaît cette année dans la programmation. 16 danseurs européens s'affronteront lors de battle un contre un, sur une piste installée sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Nîmes, le samedi 22 octobre à partir de 14h. L'occasion pour Ghislain Nouguier, directeur de Da Storm de rappeler l'entrée du Breakdance en tant que discipline officielle aux Jeux Olympiques de Paris en 2024.

L'équipe de l'association Da Storm a présenté le jeudi 6 octobre, la programmation de la 16 édition du festival Tout simplement hip hop. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Ce retour en arrière, c'est aussi dépoussiérer le répertoire des groupes américains et français qui ont participé à l'essor du rap dans les années 90. "Back to the 90's" marquera la soirée de lancement du festival le vendredi 21 octobre au Livestation à Nîmes, en présence de DJ H et DJ Seth, en partenariat avec la radio Raje. Mais pas question de rester focalisé sur le rétroviseur, toute l'action de l'association nîmoise se concentre sur l'avenir et ainsi les talents de demain.

Qu'ils soient danseurs avec le Battle des minots organisé le mercredi 26 octobre à partir de 14h sur le parvis du Cratère d'Alès, tout nouveau partenaire de l'événement, en collaboration avec l'association All'Style. Ou rappeurs en devenir puisque, et là encore il s'agit d'une nouveauté, Da Storm proposera à huit artistes et groupes régionaux d'échanger avec des professionnels de l'industrie musicale tout au long de la journée du samedi 5 novembre.

L'artiste marseillais Braga réalisera une fresque sur une façade de la salle de sport Hippolyte-Triat à Saint-Chaptes, entre le 17 et le 23 octobre. (Photo : DaStorm)

L'accompagnement est l'une des missions, sinon la principale, menées par Da Storm. Cette journée de travail (fermée au public) sera suivie d'une soirée concert dans le cadre du Celsius club, à la SMAC Paloma avec sur scène Slimka, Gros Mo et Moody. Ce dernier est le vainqueur du Buzz Bosster 2022, un dispositif national de détection et de diffusion de la scène musicale hip hop qui a depuis peu un tout nouveau président, Ghislain Nouguier !

Une autre journée de formation cette fois-ci ouverte à tous - sur inscription : thibaultdastorm@gmail.com - et sur le thème "comment construire sa stratégie ?", sera proposée le 28 octobre à 16h au Cratère d'Alès. Autre rendez-vous, cette fois-ci pour détecter pourquoi pas, de nouveaux jeunes artistes graffeurs et beatboxers lors d'ateliers organisés dans le cadre du festival Imagi'Mômes porté par la commune du Grau-du-Roi, et qui auront lieu les 31 octobre et le 2 novembre.

Le festival Tout simplement hip hop, c'est aussi...

Une mise en bouche, avec le vernissage dès ce lundi 10 octobre de l'exposition graffiti de Luce. Une première pour cette artiste nîmoise, elle présentera ses oeuvres qui mettent en lumière l'humain, jusqu'au 28 octobre à la Maison de la Région à Nîmes.

Tout simplement graffiti qui depuis 2017 offre l'opportunité à des artistes street-art de s'exprimer sur les murs de différentes structures dans les communes de l'agglomération nîmoise. "Ce projet permet de tisser des liens entre les habitants et les artistes, et de créer des débats bien au-delà du graffiti", explique le directeur de Da Storm. En six ans, 16 fresques ont été réalisées. La 17e sera présentée le mercredi 2 novembre. L'artiste marseillais, Braga, sera à l'oeuvre du 17 au 23 octobre et s'attaquera à une façade de la salle de sport Hippolyte-Triat à Saint-Chaptes.

Mais également des projections au Sémaphore à Nîmes, partenaire historique de l'événement. Et notamment le lundi 20 octobre à 20h30 du documentaire "Part'âge" de Gecko Ciocca, qui retrace le projet intergénérationnel mené par Da storm en partenariat avec la maison des familles Cefae de Beaucaire, le foyer résident Le Colombier et le centre socioculturel Escal de Marguerittes. "Ce festival nous permet aussi de montrer les actions que nous menons à l'année dans un cadre plus confidentiel", souligne Ghislain Nouguier. Puis le lundi 24 octobre à 20h30, avec le film de Thierry Demaizière et Alban Teurlai, "Allons enfants". Et "Pone, sans rémission", sur le beatmaker de la Fonky Family, atteint de la maladie de Charcot. La date de cet événement n'a pas encore été communiquée, mais cette projection sera précédée d'une conférence axée sur la thématique de l’indépendance dans le rap, en présence du rappeur sétois, Demi Portion.

Ainsi que des visites dansées au musée de la Romanité à Nîmes, le 29 octobre, en collaboration avec la compagnie Ayaghma et son chorégraphe Nacim Battou. Une expérience unique qui sera suivie d'un concert sur le toit du musée avec l'artiste Myra et DJ Seth.

Évidemment, il y aura des concerts. Une carte blanche sera confiée au groupe nîmois VSO pour une soirée - celle du 22 octobre - à la salle de l'Ombrière à Uzès. Kikesa, Maxence, Chiloo, Juss, Minuit 4, entre autres, seront leurs invités. Le jeudi 27 octobre, Disiz, anciennement nommé Disiz La Peste, sera sur la scène de Paloma à Nîmes pour présenter son 13e album, "L'Amour". Le lendemain, le rappeur originaire d'Argenteuil, Jewel Usain, se produira sur la scène du Cratère d'Alès.

Et enfin, Hip hop pour tous. Il s'agit d'un temps de rencontre et d'échange autour du hip hop qui rassemble les jeunes des structures médico-sociales du Gard (ITEP, IME, IMpro etc) et le grand public. Deux sessions d'ateliers de danse, de graffitis et de DJing seront proposées. Rendez-vous entre 10h et 16h, le 9 novembre.

Retrouvez la programmation détaillée en cliquant ici. 

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais