Actualités
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 28.04.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 664 fois

HOMMAGE Décès de Bernard Pons : "Une figure du gaullisme" pour Jean-Paul Fournier

Jean-Paul Fournier sur le plateau de Bonsoir le Gard

Bernard Pons, à droite de l'image, aux côtés de Jacques Chirac en 1995 (Photo MaxPPP)

Le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a réagi à la suite de la disparition, hier après-midi à Aigues-Mortes, de Bernard Pons, notamment ancien ministre des Transports sous Jacques Chirac. 

Hier, Bernard Pons s'est éteint à l'âge de 96 ans à Aigues-Mortes où il coulait une paisible retraite depuis plusieurs années. Ce fidèle de Jacques Chirac a été plusieurs fois secrétaire d’État et ministre sous les mandatures de différents présidents de Droite : Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing ou encore Jacques Chirac. Il était parmi les fondateurs du RPR (Rassemblement pour la République) et avait été élu député de Paris à plusieurs reprises.

Le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a réagi à cette disparition : "Un serviteur de la France et jeune engagé résistant vient de mourir. C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de Bernard Pons, qui avait pris sa retraite bien méritée dans notre département, à Aigues Mortes." Dans un communiqué, le premier édile nîmois retrace ensuite la carrière de Bernard Pons, "exerçant le métier de médecin généraliste, il fut député du Lot, puis de Paris, pendant plus de 25 années. Il entra d’ailleurs au Palais Bourbon pour la première fois alors que le général De Gaulle occupait encore l’Élysée ! Proche de Pompidou, Il fut plusieurs fois ministre : agriculture, outre-mer et transport."

Enfin, Jean-Paul Fournier rend hommage à son engagement politique : "Il fut aussi un compagnon de Jacques Chirac et participa activement à la création du RPR. C’est une figure du gaullisme, militante et fidèle qui s’en va. Un modèle de droiture qui manque tant aujourd’hui à la vie politique française… À sa famille, à ses enfants, à ses proches, je veux leur transmettre mes pensées chaleureuses dans ce moment de deuil." 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais