Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 09.04.2024 - Norman Jardin et Louis Valat - 4 min  - vu 1812 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 9 avril 2024

Frédéric Bompard a dirigé Nîmes Olympique pendant 58 matchs

- Photo : Anthony Maurin

Le bilan de Frédéric Bompard et ses 58 matchs en 503 jours.

Nîmes Olympique 

Le bilan Bompard. Arrivé le 22 novembre 2022, pour remplacer Nicolas Usaï, Frédéric Bompard n’aura pas résisté à la défaite de vendredi à Épinal (2-1), la dixième de la saison en 28 journées. Le technicien est mis à l’écart alors que le NO est en position de relégable à six journées de la fin du championnat National. L’ancien adjoint de Rudi Garcia n’est pas parvenu à maintenir Nîmes Olympique en Ligue 2, mission que Rani Assaf lui avait assigné. On ne saura jamais, si Frédéric Bompard aurait réussi à sauver le NO de la descente en N2, mais l’affaire n’était pas bien engagée. À la décharge de celui qui était parvenu à maintenir Guingamp en Ligue 2 (en 2021), rarement le contexte nîmois n’a été aussi négatif. Entre l’absence du président-actionnaire, les tribunes quasiment vides du stade des Antonins, les problèmes de pelouse à la Bastide et les voyages parfois compliqués, les conditions n’étaient pas propices à la réussite. Frédéric Bompard a été aussi le coach qui n’hésitait pas a évoquer ouvertement les problèmes. « Je dis simplement les choses », expliquait-il régulièrement. Il y a eu bon nombre d’épisodes qui ont fait le buzz comme à l’été 2023 quand il souhaitait rencontrer son président pour évoquer la saison à venir. Il y a eu aussi l’histoire de la chaudière en panne qui a privé les joueurs d’eau chaude pendant plusieurs jours ou quand le coach a dû dormir une nuit chez l’habitant lors d’un déplacement à Avranches, en début de saison. Frédéric Bompard a dirigé le NO pendant 58 matchs avec 18 victoires, 14 nuls et 26 défaites. Le bilan est forcément décevant, mais il convient de le mettre en perspective avec ses conditions de travail. Les six prochains matchs de Nîmes Olympique avec Adil Hermach à sa tête nous offrirons, peut-être, l'occasion de reconsidérer le travail de Bompard et bien qu’il n’a officié que pendant 503 jours, l’entraîneur aux cheveux longs a marqué, à sa façon, cette période si troublée du NO.

Le collectif « Sauvons Nîmes Olympique » appelle les supporters à soutenir les Crocodiles • Photo : Corentin Corger

L’appel au public de « Sauvons Nîmes Olympique ». Au lendemain de la mise à l’écart de Frédéric Bompard et la nomination d’Adil Hermach au poste d'entraîneur, le collectif « Sauvons Nîmes Olympique » vient de renouveler, à travers un communiqué, son appel aux supporters nîmois. « Nous aimerions que les 12 000 abonnés d’il y a quelques saisons se fassent entendre aux Antonins et rejoignent au passage les rangs du Collectif », explique l’association. Cette dernière a pour objectif d’associer à son projet de socios (levée de fonds), un repreneur afin de relancer notamment la formation au Nîmes Olympique. Cette saison, les affluences au stade des Antonins sont en moyenne de 1 241 spectateurs sur 14 réceptions mais elles tombent à 1 035 spectateurs sur les sept dernières rencontres à domicile.

USAM 

L'USAM s'engage pour la bonne cause. L’USAM Nîmes Gard s’engage avec l’association Belle & Rose qui œuvre dans la sensibilisation et la lutte contre le cancer du sein en accompagnant les patientes, leurs accompagnants mais aussi le personnel médical et soignant. L’association Belle & Rose, dont la marraine est la chanteuse Louane, prépare et distribue pochons garnis, guide d’autopalpation et boîtes bien-être. Ces dernières contiennent une bougie parfumée, un savon bio, des infusions, des lingettes démaquillantes et des vernis, à destination des patientes. Dans une semaine que le club a dédié aux droits des femmes et à l’égalité homme/femme, l’USAM Nîmes Gard a officialisé son soutien à l’association Belle & Rose. « Les valeurs véhiculées par le sport et l’USAM Nîmes Gard sont parfaitement complémentaires avec celles prônées par notre association et nous sommes convaincus que de nombreuses actions peuvent être pensées, dans le futur, pour continuer à transmettre nos messages de prévention et de sensibilisation auprès des jeunes, des moins jeunes, des femmes, des hommes, des sportifs et des spectateurs. Car prendre soin de soi est fondamental et concerne chacun d’entre nous. Comme un symbole David Tebib est devenu adhérent de notre association », explique Marlène Gallouedec, la présidente-fondatrice de l’association Belle & Rose.

Rugby

Le RCC rétrogradé en Régionale 1. Au terme de cette saison 2023/2024 sous les ordres d'Éric Sanchez, avec huit victoires au compteur, le Rugby club cévenol fait ses adieux à la Fédérale 3 après plusieurs années écoulées dans ce championnat. Malgré une lueur d'espoir après la victoire contre Tournon Tain la semaine dernière, les Alésiens ont joué leur dernière carte contre Le Teil ce dimanche. Un espoir anéanti par leur défaite de trois points seulement (24-21), et ce même avec une avance à la mi-temps. Et anéanti également par la victoire du concurrent direct, Romans, en déplacement à Guilherand-Granges. Le RCC termine donc la saison à l'avant-dernière place, à égalité de points avec Guilherand-Granges. Mais c'est ce dernier qui décroche son maintien grâce au goal-average général sur la saison. Au sein du club, c'est plutôt la frustration qui domine que la déception. Présidents et staff ont une vision à long terme, axée sur la construction d'une équipe jeune qui apprendra à travailler ensemble dès la saison prochaine en Régionale 1. L'objectif sera de regagner la Fédérale 3 dans les années à venir, mais avant tout de construire un groupe solide, uni.

Norman Jardin et Louis Valat

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio