Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 17.05.2024 - Corentin Corger et Louis Valat - 4 min  - vu 1871 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 17 mai

sbaï nîmes olympique orléans

Hamza Sbaï est absent pour ce dernier match de la saison

- Photo Anthony Maurin

Pour la dernière Minute Sport de la saison, toutes les infos sur les groupes nîmois et alésien retenus demain pour leur dernier match de championnat.

Nîmes Olympique 

Sans Diouf. Pour le dernier match de la saison, Adil Hermach doit composer avec plusieurs absents. Les principaux concernent Hamza Sbaï, pour raisons personnelles, et Waly Diouf, touché aux ischios-jambiers. Burner, Labonne, Doucouré, Cozzella ne sont pas retenus tout comme Dias, Sané, Sy, Delpech, Wade, Ngakoutou et Laurens. Pour cette dernière, le staff a convoqué trois jeunes de la réserve : Lamgahez, Lemaangr et Doucet, l’attaquant, qui étaient tous déjà sur la feuille de match lors de la victoire face à Sochaux (4-2). S’il devra néanmoins suppléer Sbaï, Adil Hermach n’a pas prévu de faire beaucoup tourner. « J’ai seulement un ou deux joueurs qui sont cuits mentalement et lessivés, c’est juste eux qu’il faut gérer », confie le coach qui ne veut pas galvauder cette ultime joute même s’il n’y a plus rien à jouer pour les Crocos. « On y va pour bonifier tous les points pris récemment et montrer que chaque match était bien une confirmation du match précédent. J’y vais pour gagner ! », ajoute-t-il avec l’espoir de terminer sur une cinquième victoire consécutive. En cas de succès et une défaite de Versailles à Sochaux, les Crocos pourraient finir neuvième.

Le groupe retenu

Ondoa, Paradowski – Lamgahez, Paviot, Diallo, Mendy – Lemaangr, Doukansy, Sacko Khalid, Picouleau, Mexique – Camara, Thoumin, Mbina, Doucet, Mbemba.

À guichets fermés ? Pour le dernier match de la saison de National, Nîmes Olympique, déjà maintenu, se déplace à Martigues demain à 18 heures. Une rencontre cruciale pour les locaux qui doivent s'imposer pour monter en Ligue 2, ou faire le même résultat que Niort. Ainsi, le stade Francis-Turcan va renaître de ses cendres et devrait faire le plein, ce qui n'est plus arrivé depuis 21 ans. En effet, près de 8 000 spectateurs sont attendus. Si les supporters répondent présents, la billetterie n'a pas été non plus prise d'assaut et ils restent encore quelques dernières places en pesage. Le club a ainsi multiplié les appels à ses supporters cette semaine pour jouer à guichets fermés. Côté nîmois, ils seront seulement 150 fans des Crocos en parcage. La préfecture des Bouches-du-Rhône, par crainte de voir des supporters marseillais s'en prendre aux Nîmois, a limité et encadré le court déplacement des Gardois. Pour rappel, l'arrêté prévoit aussi l'interdiction à toute personne se prévalant de qualité de supporter du NO de se présenter aux abords du stade. Match à suivre en direct audio sur la page Facebook d'Objectif Gard.

OAC

Pour bien finir l'année malgré la rélégation, l'OAC peut enchaîner une cinquième victoire de rang face à Bourgoin-Jallieu et ainsi espérer accrocher la dixième place.  • Photo Louis Valat

La dixième place en ligne de mire. C'est devenu une obession chez les hommes d'Hakim Malek et le coach lui-même, comme il le confiait à la fin du match face à Toulouse, samedi dernier. En effet, depuis l'officialisation de la relégation sportive de l'OAC en National 3, une lueur d'espoir subsiste, celle du repêchage. Malgré sa complexité au premier abord, cette option semble être la seule pouvant redonner espoir à l'équipe. Face à une saison décevante, où logiquement chaque joueur admet la responsabilité des résultats mitigés, beaucoup néanmoins fondent tout de même leurs espoirs sur l'intervention potentielle de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG). En effet, alors que de nombreux clubs de National 2 sont sous la menace de sanctions, les rumeurs laissent présager un possible dénouement favorable pour l'OAC. Bien que rien ne soit encore certain concernant une exemption totale du club cévenol, cette perspective offre une lueur d'espoir pour une troisième saison consécutive en National 2. Il faudra néanmoins, pour profiter d'un éventuel repêchage, figurer parmi les meilleurs "dixième" de chaque poule de N2. Pas une mince affaire. Dans la course à la dixième place, l'OAC se trouve actuellement à égalité de points avec Evian (28), mais ce dernier a l'avantage du goal-average. Les scénarios sont désormais simples : si l'OAC remporte son match et qu'Evian fait match nul ou perd contre Cannes, qui n'a plus rien à jouer, alors les coéquipiers de Djabou pourraient sécuriser cette dixième place convoitée. Même un match nul de l'OAC, combiné à une défaite d'Evian, lui permettrait de passer devant au classement. Un véritable casse-tête, certes, mais qui pourrait bien valoir la peine à la fin, lors des comptes. C'est du moins ce que souhaitent de nombreux suiveurs de l'OAC. Le dernier nommé qui se déplace ce samedi à 18 heures, pour cette dernière journée de championnat, à Bourgoin-Jallieu, pour y affronter une formation condamnée officiellement à la descente. Et ce peu importe son résultat face à Alès. Pour sa dernière de la saison, l'OAC se passera une nouvelle fois d'Assoumin et de Jdaini, tous deux blessés, mais aussi d'Antar Yalaoui. Au match aller, le club Auvergnat Rhônalpin avait tenu en échec (1-1) l'OAC, à Pibarot.

Le groupe retenu

Moreau, Laurent - Duponchelle, Iafrate, Nadifi, Djabou - Dabo, Correa, Ben Nasr, Husson, Peyrard, Kich, Franco - Balmy, Baana-Jaba, Abelinti, Diaby, Baptiste. 

USAM Nîmes Gard

Quentin Minel est absent pour le déplacement à Paris • Anthony MAURIN

Un effectif amoindri. Ce dimanche à 17 heures, à trois journées de la fin, l’USAM se déplace à Paris pour la 28e journée de Starligue. Sixième avant d’affronter le PSG, Limoges et Nantes, Nîmes est condamné à l’exploit face à un cador du championnat et à une victoire face à Limoges pour espérer terminer à la cinquième place et donc européen. Mais la tâche s’annonce très compliquée chez le nonuple champion de France, qui n’a plus perdu à domicile en championnat depuis plus de trois ans. D’autant plus que les Usamistes sont amoindris en cette fin de saison. En plus de Sissoko, Kamtchop-Baril et Derisboug, le coach Yann Balmossière est privé de Minel et peut-être même de Dupuy encore incertain à 48 heures de cette rencontre. Un staff pro qui ne peut même pas puiser dans l’équipe réserve car Zuzo est aussi très incertain, Antic a été victime d’une entorse du genou en sélection et le jeune Varlet est aussi indisponible. C’est donc avec, au mieux, 12 pros que les Nîmois prendront la direction de la capitale avec un seul arrière gauche Acquevillo et un seul demi-centre Konradsson. Match à suivre en direct commenté sur le site Objectif Gard dimanche à 17 heures.

C'était la dernière Minute Sport de cette saison, votre rubrique part prendre un repos bien mérité. On se retrouve dans le courant de l'été pour une nouvelle saison sportive riche en émotions.  

Corentin Corger et Louis Valat

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio