Actualités
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 21.08.2012 - stephanie-marin - 2 min  - vu 88 fois

LE MARIAGE GAY : "L’Église travaille pour amener des âmes au Seigneur, l’État pour l'égalité des droits"

Ce mercredi 15 août, jour de l'Assomption de Marie en France, la polémique sur l'ouverture du droit au mariage et à l'adoption aux personnes homosexuelles, a repris de plus belle.

La cause ? Une prière universelle transmise à tous les diocèses du pays par les soins du cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France. Dans cette prière qui a été lue ce mercredi matin dans quelques paroisses, le cardinal s'oppose avec plus ou moins de retenue, au mariage et à l'adoption par les homosexuels. "Pour celles et ceux qui ont été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience [...] Pour les enfants et les jeunes ; qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère." Rappelons que le gouvernement sous l'égide du président de la République, François Hollande, a récemment annoncé vouloir faire voter cette fameuse loi sur le mariage gay dans le courant de l'année 2013.

Contacté par téléphone, Alexandre Marcel, le vice-président alésien du Comité IDAHO-France réagit à ce texte. "Les représentants de l’Église feraient mieux de s'occuper de leur sexualité plutôt que de critiquer celle des autres et surtout qu'ils cessent d'entretenir ces clichés de homosexuels-pédophiles. Il y a eu séparation de l’Église et de l’État, chacun son travail. L’Église travaille pour amener des âmes au Seigneur, l’État pour rétablir l'égalité des droits des Hommes" précise Alexandre Marcel, un croyant il tient à le souligner, qui ne comprend pas pourquoi l’Église pose un droit de regard sur ce sujet qui fait l'objet d'une loi (laïque) : "Ça ne les regarde pas, d'autant que nous demandons un mariage à la mairie et non un mariage à l'église."

S.Ma

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais